Politique

Tetelapower aux Affaires étrangères : Christophe Lutundula interpellé sur des dérives tribalistes

L’après 100 jours du gouvernement Sama Lukonde vient réveiller beaucoup de dossiers au sein du ministère des Affaires étrangères.Le tribalisme est le maître mot qui caracole au-dessus de toute désignation au pose de responsabilité.

A ciel ouvert, ce venin s’installerait, alerte des sources. Ce, en foulant ainsi au pied les règles de compétence dans le choix des animateurs des différents services.Les sources bien introduites ont renseigné à plusieurs médias de la capitale de cette pratique d’anti valeur décriée depuis le temps de Mobutu. «Il faut être du Sankuru pour bénéficier des faveurs de l’actuel Patron de la diplomatie Congolaise.

Une situation qui a crée déjà créé un dysfonctionnement à l’époque de la gestion de ce ministère par She Okitundu», ont signalé les sources interne de ce ministère régalien.En effet, le ministère des affaires étrangères étant hautement stratégique et technique, les animateurs doivent jouir d’une probité morale irréprochable.Compte tenu de ses capacités de transcender certaines questions, le personnel de ce méga ministère n’hésite à saluer de bonne foi l’esprit d’ouverture de Christophe Lutundula.

Ce dernier devrait déjà déployer ses énergies pour barrer la route à tout prix à ceux qui, dans leur sang, ne font que véhiculer le vainin tribal.Les mêmes sources renseignent que Monsieur Louis Kiniama, suspendu pour insuffisance, aurait utilisé la corruption pour réintégrer le ministère.Pour ce faire, monsieur Louis Kiniama ne jure que sur le VPM des affaires étrangères, son frère tribal, pour sa réintégration et qui serait selon les mêmes sources, en train de rançonner des paisibles citoyens pour un recrutement au nom de la coterie.

Ce cercle composé de Directeur du Cabinet, un ancien Ambassadeur très conflictuel et brutal qui a tenté par tous les moyens d’isoler le Patron de la diplomatie, dans le seul but d’opérer le changement contre nature.Le ministère doit ouvrir l’oeil et le bon.

DN

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer