Economie

Conférences Budgétaires: Aimé Boji déterminé à présenter « un budget 2022 ambitieux et réaliste dans le délai constitutionnel »

Aimé Boji tient à ce que le projet de loi des finances, exercice 2021, soit ambitieux, réaliste, en équilibre entre les recettes et les dépenses, et présenté au parlement dans le délai constitutionnel. Le Ministre d’État Ministre du Budget a réaffirmé cette ambition, ce jeudi 05 août 2021, au cours de la visite qu’il a effectuée, avec le Vice-ministre Élisé Bokumwana, dans différentes commissions des travaux des conférences budgétaires.

Lancés depuis le lundi 02 Août dernier à Sultani Hôtel, ces travaux basés sur “Le Leadership et la Gouvernance publique axés sur les résultats”, cheval de bataille qui conduit les actions du Gouvernement Sama Lukonde dit gouvernement des warrios, se poursuivent en toute sérénité dans des commissions réparties sur différents sites.

Aimé Boji et Elysé Bokumwana, respectivement Ministre d’État et vice Ministre au Budget, avec une longue expérience à la commission économique et financière (ECOFIN) de l’Assemblée Nationale, n’ont pas hésité à apporter leur contribution aux débats houleux, pendant cette ronde de travail à Sultani hôtel et au cercle de Kinshasa.

Dans chaque auditoire, ils ont insisté sur l’aspect “moindre détails dans l’évaluation des recettes et la maximisation de chaque acte générateur des recettes”, ainsi que les efforts à fournir pour approcher au moins pour la toute première fois, la réalité sur terrain en terme des prévisions budgétaires dans notre Pays.

“ Nous sommes impressionnés par l’expertise des cadres de notre ministère et les échanges se déroulent dans un climat de liberté que ce soit du côté des recettes et dépenses ou investissements, nous avons constaté beaucoup de liberté d’expression et beaucoup de passion aussi car il s’agit de la survie et des moyens qui vont permettre aux départements ministériels de pouvoir exécuter leurs programmes au cours de l’exercice 2022. Donc, c’est effectivement dans ce climat que nous espérons obtenir les résultats palpables. Nous venons de constater malheureusement qu’il y a des services qui ne se présentent pas aux travaux, demain nous avons conseil des ministres et nous allons attiré l’attention des collègues, membres du gouvernement, pour s’assurer que leurs services participent activement avec la société civile, à ces travaux.

C’est pour éviter par après des plaintes selon lesquelles le ministère du budget impose des prévisions aux services, nous n’imposons rien, c’est pourquoi nous avons dédiés deux semaines entières pour que tout ces ministères, les services d’assiettes et les grandes régies financières viennent en toute liberté, exprimer leurs besoins mais aussi nous expliquer de quelle manière ils vont pouvoir réaliser les recettes que nous voulons qu’ils réalisent.
Nous au ministère du budget nous sommes déterminés à présenter le budget de l’État dans le délai constitutionnel, c’est ça l’ambition qui nous vaut cette qualification des warrios”, a conclu devant la presse Aimé Boji Sangara Ministre d’État Ministre du Budget.

Soulignons que ces assises offrent un meilleur cadre de discussions sur les prévisions budgétaires annuelles afin d’en assurer la cohérence avec les politiques publiques contenues dans le Cadre Budgétaire Moyen Terme (CBMT) 2022-2024.

Surpris par cette visite du Gestionnaire du Budget Congolais Aimé Boji Sangara, les participants à ces travaux se disent confiant et promettent de faire de tout leur possible afin d’offrir un travail capable de faciliter la materialisation de la vision du Chef de l’État, à travers le Gouvernement Sama Lukonde, élucidée dans son Programme d’actions.

“ Les conférences budgétaire visent entr’autre l’amélioration et la qualité tant de la recette que de la dépense publiques. Les services viennent avec leurs prétentions qui sont discutés, et la commission examine pour voir l’opportunité d’une telle ou telle autre dépenses. Les nouveau leadership imprimé par le nouveau ministre son excellence Aimé Boji, il travail et approche les différents cadres …donc nous sentons de la considération, lorsque nous sommes plongés dans un travail et qu’une autorité de la trempe du Minétat vient vers nous, cela nous réconforte et nous encourage, face au travail que nous sommes en train de faire. Son Excellence a souhaité déposer le budget dans le délai constitutionnel, tel que nous sommes en train d’avancer nous espérons que nous serons dans le temps”, a déclaré Kalala Kazadi Kizito, Directeur du service des comptes spéciaux.

Pour sa part le directeur Tshibwabwa chef de division chargé des études de dépenses d’investissement au ministère du plan, a renchérit, le débat se passe dans une parfaite compréhension.

“ Le débat avec la délégation du ministère des relations avec le parlement se passe dans un climat de parfaite compréhension, j’ai participé à plusieurs conférences budgétaire sur le volet investissement, c’est pour la première fois que je vois une autorité venir participer à ces travaux et au rang de Ministre d’État, c’était très important puisque quant on reste au bureau on a pas certaines réalités auxquelles la commission est confronté, ainsi que le ministère… une pareille descente permet à l’autorité Budgétaire d’avoir une idée Claire du bon déroulement des travaux et des difficultés auxquelles sont confrontés les conférenciers.

A l’initiative du Ministre d’État Ministre du Budget Boji, pour la toute première fois dans l’histoire du processus budgétaire de la République Démocratique du Congo, le Cadre Budgétaire Moyen Terme 2022-2024 sera examiné et adopté en conseil des Ministres.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer