Nation

La BAD a levé 2,75 milliards USD sur le marché international

Siège BAD

La Banque africaine de développement, notée Aaa/AAA/AAA/AAA (Moody’s/S&P/Fitch/Japan Credit Rating, toutes stables), a lancé et fixé le prix d’une obligation Global Benchmark de 2,75 milliards de dollars à 5 ans échéant le 22 juillet 2026, sa deuxième de l’année, rapporte afdb.org.

Avec cette dernière émission, la Banque africaine de développement poursuit sa stratégie de financement consistant à émettre d’importantes transactions de référence liquides et ajoute une autre référence sur le long terme à la maturité de 5 ans tout en allongeant la courbe de l’encours en USD de la Banque. Le carnet d’ordres final ayant clôturé à plus de 4,2 milliards de dollars et la participation de 82 investisseurs, la Banque a fixé le montant de la transaction à 2,75 milliards de dollars. L’émission a suscité l’intérêt d’investisseurs de premier plan, avec une demande particulièrement forte de la part des banques centrales et des institutions officielles.

Le mandat de la Banque pour un indice de référence mondial à 5 ​​ans en USD a été annoncé le mercredi 14 juillet à 13h00, heure de Londres, avec des réflexions initiales sur les prix (« IPT ») publiées dans la zone mid-swaps +3 points de base (pb).

« Nous sommes satisfaits des résultats de cette référence mondiale, en particulier de l’intérêt fort et toujours croissant d’investisseurs de grande qualité. Il s’agit de l’une des deux obligations de la classe d’actifs supranationale, souveraine et des agences dont le prix était inférieur à celui des bons du Trésor américain + 10 pb à 5 ans, une réalisation qui profitera clairement à nos pays membres régionaux », a déclaré Hassatou Diop N’Sele, Trésorier du Groupe, Banque Africaine de Développement.

Avec DESKECO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer