Nation

Révision à la hausse de la rétrocession de la Province du Sud-kivu: Théo Ngwabidje obtient le soutien du Ministre d’Etat Aimé Boji

Sa rétrocession ayant été revue à la baisse, la Province du Sud-kivu compte sur l’implication du Ministre d’État, Ministre du Budget, afin de trouver une solution à cette situation qui met en difficulté son bon fonctionnement .

C’est ce qu’est venu solliciter, ce lundi 19 juillet, le Gouverneur de cette Province ,Théo Ngwabidje, auprès du Gestionnaire du Budget de l’État congolais, Aimé Boji Sangara.

Il est bien vrai que les Recettes de l’État sont limitées, mais le Patron de l’exécutif Provincial du Sud-kivu a pu obtenir dans sa démarche, les assurances de l’implication personnelle du Numéro Un du Ministère du Budget. C’est la substance de sa déclaration devant la Presse :

« Notre grande Préoccupation, c’est le problème de la Rétrocession. Nous avons une rétrocession revue à la baisse. Et pourtant, vous savez très bien que c’est par la Rétrocession qu’on arrive à fonctionner au niveau du Gouvernement Provincial et de tous les services(…). Le Sud-Kivu est une Province qui s’acquitte régulièrement de ses obligations budgétaires. Nous sommes, en effet, dans le top 5 des Provinces Contributives au Budget de l’État. Les besoins sont exponentiels, les recettes limitées, mais le Ministre d’État, Ministre du Budget, nous rassure de son implication personnelle », a déclaré le Gouverneur du Sud-kivu au sortir de l’audience lui accordée par le Minètat Boji.

Rappelons qu’il y a un mois, une délégation des députés provinciaux venus du Sud-Kivu avait été reçue par le Ministre d’Etat, Ministre du Budget pour la même cause, et il y a 5 jours une délégation des Sénateurs Membres des Commissions Ecofin, Entités Territoriales et Décentralisation de la Chambre haute du Parlement est venue s’enquérir de la situation du paiement de la Rétrocession en faveur des 26 provinces de la République Démocratique du Congo auprès du patron du Budget congolais.

Notons également qu’au cours de leurs échanges, Aimé Boji Sangara et Théo Ngwabidje ont évoqué la nécessité d’activer le budget d’investissement au niveau de la Province du Sud-Kivu.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer