Nation

RDC: le député Ados Ndombasi dénonce le sabotage du projet Bukanga Lonzo par certains acteurs congolais et étrangers

Pendant que la polémique enfle sur les poursuites judiciaires contre les initiateurs et les gestionnaires du projet du Parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo, le député national Ados Ndombasi Banikina vient d’initier une motion pour interpeller le ministre de l’Agriculture pour qu’une solution urgence soit trouvée afin de sauver ce qui peut être sauvé dans ce parc appartenant à l’État congolais. Cet élu du peuple s’insurge contre l’abandon sur terrain d’un important lot de maïs par le gouvernement de la République Démocratique du Congo. C’était dans un entretien accordé récemment à Radio Okapi.
« Moi et un groupe de Députés nationaux avions effectué une mission d’information sur terrain pour comprendre ce qui s’est passé réellement au parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo. Nous avons été stupéfaits de constater comment ce parc était abandonné, comment le maïs était totalement abandonné. Selon moi, le gouvernement a refusé de mettre des moyens financiers pour plus de 6 mille tonnes de maïs »
Et cet élu de la ville de Kinshasa ne comprend pas comment peut-on faire moisir une telle quantité de produits alimentaires dans un pays où quelques 27 millions de personnes sont en insécurité alimentaire ?
« Nous sommes dans un pays où 27 millions de congolais sont en insécurité alimentaire. Au lieu de récolter ce maïs qui peut aider la nation congolaise, le gouvernement préfère laisser pourrir 800 hectares de mais de Bukanga Lonzo.
Je pense pour ma part que ce parc Agro-industriel est victime d’un sabotage par certains congolais mais aussi certains expatriés importateurs de produits alimentaires qui ne veulent pas que la République Démocratique du Congo ne se securise pas sur le plan alimentaire mais que le pays continue éternellement à être importateur des produits alimentaires.
Nous avons près de 80 millions d’hectares de terres arables, comment est-ce que nous pouvons abriter les gens les plus pauvres au monde », s’est-il insurgé.
Refusant de verser dans la politique sur l’echec de la mise en œuvre de ce projet pilote qui devait, à terme, être dupliqué à travers l’ensemble du pays, Ados Ndombas Banikina estime que le plus important est de sauvegarder et de pérenniser cet important projet.
« En tant que député national, j’ai la mission de sécuriser les intérêts du peuple congolais. Bukangs Lonzo appartient au peuple congolais. C’est l’argent des contribuables congolais. Pour moi, Bukanga Lonzo est un bon projet. Et si l’on y met du sérieux, Bukanga Lonzo peut d’abord devenir un réservoir pour la RDC, mais aussi créer de l’emploi pour des milliers de congolais.
Et enfin, la sous-station électrique de Bukanga Lonzo a la capacité d’alimenter toute la province du Kwango. Comment un tel projet peut être laissé à l’abandon ? », a-t-il déploré

Par Jean Romance Mokolo

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer