Nation

Plénière de la CENI : les structures des jeunes spécialisées dans les questions électorales en RDC désignent Me Pacifique Nkunzi, leur candidat

Ça y est ! Les dés sont jetés, les jeunes ont fait leur choix incontestablement rationnel pour les représenter à l’Assemblée plénière de la Ceni. Sur les 4 candidats présentés ce mercredi 16 juin au cours d’un point de presse organisé par le consortium des organisations des jeunes impliqués dans le processus électoral et la bonne Gouvernance, COJIPEL, Me Pacifique Nkunzi a été choisi pour le compte de cette structure, espace Swahiliphone Province du Sud Kivu.
Les 3 autres représentants des jeunes, sont issus des espaces linguistiques lingalaphone lubaphone et Kongo.

Ce choix n’est pas le fruit du hasard comme l’indique la fiche signalétique de l’heureux promu. Pacifique Nkunzi est cette banque des données en matières électorales. Ses collègues jeunes ont vu juste dans.leur quête d’un leadership fort, espace Swahiliphone.

Juriste chevronné dans la recherche électorale et en Droit parlementaire, Pacifique Nkuzi dispose d’une longue expertise de 19 ans en matière d’éducation civique et électorale ; complétée par un Master en Gestion du Cycle électoral, obtenu à l’Ecole de Formation Électorales en Afrique Centrale, EFEAC, un Centre d’excellence de la CEEAC. Il jouit d’une moralité et intégrité irréprochables, atouts nécessaires à la crédibilisation du processus électoral en RDC, longtemps objet des critiques à chaque cycle électoral à cause des irrégularités qui ont toujours entaché son processus électoral.

Détenteur du diplôme en Droit public de l’Université Catholique de Bukavu, l’intéressé est Inscrit dans deux masters. À l’Université Pédagogique Nationale, où il prépare sa soutenance de Mémoire du diplôme d’Etudes Approfondies, DEA sur l’Implication des Nations Unies dans la résolution des Conflits électoraux en Côte D’Ivoire et au Kenya. Puis un autre master en leadership de l’Unité, Il est aussi enseignant-formateur électoral à l’Ecole Supérieure ECOFOLEADERS.

Maître Pacifique Nkunzi détient plus d’une dizaine de brevets de participation dans les ateliers de renforcement des capacités, sur les questions électorales au niveau national qu’International.
Au niveau national, il a supervisé des missions d’observation et de surveillance électorales dans plusieurs provinces de la RDC au cours des trois derniers cycles électoraux.
Cet expert des questions électorales prêt à apporter des ingrédients à la crédibilisation du processus électoral congolais, a réussi à concevoir des outils de formation et de sensibilisation sur les questions électorales en RDC.

Ce travail a été fait à travers des consultances lui offertes par plusieurs organisations de la société civile et mouvements des jeunes entre autres : A la Commission Justice et Paix de la CENCO, CEJP-CENCO au sein laquelle il a œuvré plus de 10 ans durant , à la Commission d’Intégrité et de Médiation Électorale CIME, des chefs de Confessions Religieuses, à l’Agir pour des Élections Transparentes et Apaisées,AETA, à l’Institut Alternatives et Initiatives Citoyennes pour la Gouvernance Démocratique, AICGD, au Fonds pour la Femme Congolaise ,FFC, le Réseau D’Éducation Civique au Congo RECIC, le Consortium des Réseaux des Femmes des Provinces, le Réseau des Femmes Francophones d’Afrique pour les objectifs de Développement Durable ,RFFA-ODD, le Réseau des Personnes Vivant avec Handicap, la Dynamique des Femmes des Provinces de la Société civile, le Comité National Femme et Développement CONAFED, la ligue des femmes congolaises pour les élections, l’Association des femmes juristes du Congo, l’ONG Grandissons Ensemble, le Consortium des réseaux des femmes de la Société Civile Congolaise, Femmes juristes du Congo, les réseaux des jeunes dans leurs diversités, les partis politiques dans leurs diversités etc…

Grâce à son expertise et ses longues années de travail sur la thématique, il est membre du Comité de suivi du Consortium de la société civile pour les reformes électorales. Il y est désigné comme l’un des plaideurs auprès des deux commissions PAJ Assemblée Nationale et le Sénat. Me Nkunzi a participé à plusieurs séances de restitution et d’évaluation, sur les stratégies de plaidoyer du consortium de la société civile pour les réformes électorales. Malgré son séjour interrompu à la Commission PAJ de l’Assemblée Nationale, il a eu à présenter les doléances des citoyens et des groupes spécifiques conformément au référentiel commun sur les réformes électorales,
Il détient une expertise avérée et prouvée dans son passage professionnel tant au niveau national qu’international,

PARCOURS ÉLOGIEUX À LA CENI.

Durant son parcours professionnel à la CENI/RDC, il s’est distingué dans son esprit pro actif en matière de conception des outils électoraux. Grâce à ses initiatives, il sera nommé au Secrétariat Technique Conjoint CENI-Partis politique par Monsieur l’Abbé Apollinaire MALU MALU d’heureuse mémoire ; dans les préparatifs des outils des réunions du Comité de Liaison CENI-Partis Politiques,en effet, le juriste connait les élections et les compétiteurs. Il a aussi participé à la supervision de quelques opérations d’accréditation des journalistes, des observateurs et des opérations proprement dites des MCI, le BRTC etc… L’homme a appuyé plusieurs partis politiques dans la mise en place des centrales électorales.
Facilitateur d’ateliers BRIDGE – Building Resources in Democracy Gouvernance and Elections, un programme de développement professionnel modulaire qui a pour principal thème les processus électoraux. Le programme constitue une initiative unique en son genre, en ce que cinq éminentes organisations du domaine de la démocratie et de la gouvernance se sont engagées à développer, implanter et actualiser un ensemble de programmes et d’ateliers le plus complet qui soit, conçu comme un outil de développement des capacités.

Les cinq partenaires sont l’Australian Electoral Commission ,AEC, l’International Institute for Democracy and Electoral Assistance International IDEA, l’International Foundation of Electoral Systems IFES, le Programme des Nations Unies pour le développement, UNDP et la Division de l’assistance électorale des Nations Unies, UNEAD.
L’expert électoral, candidat à la CENI a répondu à l’appel de l’ancien Président de la CENI, Feu Abbé Apollinaire MALUMALU pour apprendre à apprendre. C’est à cet effet qu’il contribue à :
• Promouvoir des principes de démocratie et de bonnes pratiques électorales acceptés internationalement ;
•  Étendre les compétences et accroître la confiance des parties prenantes dans le processus électoral ; 
• Faire connaître les ressources et les outils liés au développement et au maintien d’une culture électorale durable ;
• Bâtir un réseau d’appui pour les parties prenantes aux processus électoraux et encourager une culture de partage de l’information et de l’expérience ;
Au niveau International :
Il a assumé les fonctions de spécialiste en Élection à Counterpart International dans un grand projet qui couvrait plus de 16 Provinces de la RDC dans l’éducation civique électorale pendant le cycle écoulé. La Fondation Internationale pour les Systèmes Électoraux,IFES, a fait honneur à Me Pacifique en lui octroyant le poste de spécialiste en inclusion dans le processus électoral.
En tant que Formateur des formateurs Nationaux, la spécialisation de Me Pacifique NKUNZI, en Genre et Election, fait qu’il assume plusieurs consultances au niveau de la RDC à travers ONU-Femme.

Il est expert Coach en Genre sur les questions électorales. Il a eu à effectuer plusieurs consultances électorales à l’Institut National Démocratique pour les affaires internationales ,NDI, au Centre Carter et à l’Institut Électoral pour la Démocratie Soutenable en Afrique EISA.
Dans un projet de Gouvernance et Election, l’Université Catholique du Congo, avait sollicité l’expertise de Me Pacifique dans la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités en Gouvernance électorale des leaders locaux dans la Province du Sud-Kivu après le cycle électoral de 2006. Il est co-fondateur de l’Ordre National des experts électoraux. Il y assume les fonctions de Coordonnateur de la Commission permanente des connaissances et pratiques électorales, regroupant plus de 20 groupes thématiques électorales. Il parle bien français, lingala et swahili ainsi qu’un peu d’anglais.
En tant que chargé des questions juridiques et électorales de l’ONG de lutte contre toutes les violences faites à femme, LCVVF, organisation membre du consortium des organisations des jeunes impliquée dans le processus électoral et la Gouvernance COJIPEL, ceci fait qu’il est devenu à ce jour le délégué des jeunes de l’espace Swahilophone comme candidat à l’Assemblée Plénière de la CENI. Au-delà d’être porté par l’Ordre National des experts électoraux ,ONEEL, est en bon terme avec toute la société civile électorale de la RDC et certains chefs des confessions religieuses.

Voilà, ce ne sont pas les talents en matières. électorales qui font défaut au Congo Kinshasa. c’est à choisir entre l’imminence grise, Pacifique Nkunzi et l’irrationnel pour couler de.nouveau, la volonté des congolais encrés à l’idée de vivre enfin, le changement à la Ceni.

PATRICK Lokoni

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer