Nation

Volcan Nyiragongo en RDC : plus de 100 000 sinistrés bénéficient de l’assistance du gouvernement

Plus de 1000 déplacés, qui ont fui les massacres à Beni et l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma, se sont réunis samedi 5 juin 2021 à la Radio évangélique de Butembo pour recevoir une assistance humanitaire.

Le gouvernement congolais vient de faire un don en vivres et autres produits non alimentaires pour au moins 100 000 sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo. La distribution a commencé jeudi 10 juin 2021 sur le site de l’école primaire Kaembe en territoire de Nyiragongo.

Elle coïncide avec l’opération de retour  des déplacés facilité par un appui en transport du gouvernement.

Selon le coordonnateur du service provincial de la protection civile, cette assistance est distribuée à certains déplacés à leur embarquement pour le retour. Ceux qui sont déjà à Goma vont recevoir leurs effets dans leurs quartiers respectifs.

Joseph Makundi rassure que tous les sinistrés recevront des kits de retour du gouvernement central :

« J’ai trouvé au moins 50 camions qui sont déjà stockés avec des vivres. Il y en a en moyenne trois cents sacs par camion, soit des mais, soit de riz. Je rassure que tous les sinistrés chacun va avoir son kit de retour de la part du gouvernement congolais. Pour la gestion d’une catastrophe naturelle, toute personne qui fui à cause de la catastrophe, on l’appelle sinistré. Il est vrai, en organisant le retour de Sake, on n’a pas directement remis les vivres. C’est une expérience que j’ai faite pour voir, est-ce que ça peut être flexible »

Le coordonnateur du service provincial de la protection civile reconnaît que les sinistrés qui étaient à Sake sont retournés chez eux sans assistances. Il promet de les revoir chez eux avec des vivres et autres produits non alimentaires:

« Je viens de voir qu’il faut que j’essaie avec Nyiragongo, je donne directement le Kit et tout le monde part à la maison avec son kit. Parce que, j’ai trouvé que ceux qui sont déjà arrivés chez eux n’avaient pas à manger quand on est quitté Sake. Là je suis obligé de revenir pour eux en urgence, pour qu’eux aussi puissent recevoir dans les 48 heures, leurs kits alimentaires. Les sinistrés dont les maisons ont été renversés par les tremblements de terre, sont traités au même titre que ceux dont les maisons ont été ensevelis par la coulée des laves ».

Avec RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer