Politique

Secrétariat Intérfederal UNC/ Kinshasa: Molendo Sakombi passe officiellement le flambeau à Bertin Mubonzi

Le Député national Bertin Mubonzi, qui a été nommé il y a quelques jours, par Vital Kamerhe, au poste de secrétaire intérferderal Ville Province de Kinshasa de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), a pris le bâton de commandement, ce Mercredi 9 Juin au Siège de l’intérfederation de cette grande Machine Politique en République Démocratique du Congo.

Aimé Molendo Sakombi, surnommé le Noble, a ,au cours de la cérémonie de remise et reprise, passé le flambeau à son colistier, directeur de campagne, son suppléant et aujourd’hui son successeur à la tête de ce gouvernorat provincial de l’Union pour la Nation Congolaise, Bertin Mubonzi.

C’est une entrée fracassante opérée par deux fidèles complices de tout le temps sous les ovations et acclamations des cadres et militants de l’UNC.

Devant la presse, l’ancien secrétaire intérfederal de l’Union pour la Nation Congolaise Ville Province de Kinshasa , Aimé Molendo Sakombi, a salué ce choix opéré par leur Président National Vital Kamerhe, sur le très dynamique Bertin Mubonzi dont, il reconnaît être un fervent serviteur, digne de confiance et combattant.

« Frappé par l’incompatibilité depuis ma nomination au gouvernement, Il a plu au Président National de pourvoir à ce poste, d’autant l’interfederal du nouvel élan à la personne de mon frère honorable Bertin Mubonzi. Il fut mon directeur de campagne, c’est mon suppléant, mon colistier et aujourd’hui je crois que c’est un des meilleurs députés, vous le voyez très actif. Donc je suis très fier et je suis sûr que je laisse les commandes de l’Interfédéral entre les mains expertes », a dit Aimé Molendo Sakombi devant la presse.

A son tour, devant ses camarades pour sa première prise de parole comme secrétaire intérfederal de l’Unc, Ville Province de Kinshasa, Bertin Mubonzi ,a prêché la paix, l’union, et l’esprit d’équipe pour atteindre les objectifs assignés

 » Nous devons comprendre le contexte dans lequel nous sommes nommé. J’en appelle à la responsabilité de chacun de nous car tout ce que nous faisons impacte directement sur la vie de notre camarade Président National Vital Kamerhe » a d’entrée de jeu rappeler Bertin Mubonzi.

Et d’ajouter ; « Je voudrais que nous soyons tous sentinelles (…) Si nous nous investisons dans les guerres de tranchées pour les intérêts mesquins, nous sommes entrain de nous précipiter dans un gouffre. Nous sommes une chaîne et nous devons travailler en équipe, si nous ne le faisons pas nous allons ternir l’image de marque de notre l’UNC et de surcroît l’Honorabilité de notre camarade Président National », a martelé le nouveau secrétaire intérfederal Bertin Mubonzi.

Le moment de cette prise des fonctions de Bertin Mubonzi , coïncident avec la pire et dure situation que traverse le Président National de l’UNC Vital Kamerhe. C’est à cet effet, que le nouveau commandant des troupes rouge blanc ville de Kinshasa, inscrit également son mandat dans l’urgence de la situation carcérale de celui qu’il considère comme son mentor Politique.

« Déjà d’emblée je dois vous dire que Vital Kamerhe est innocent et nous n’allons pas nous taire pour n’est pas être complice de ce qui est entrain de se passer. Vous pouvez compter sur la ville de Kinshasa, nous allons faire tout notre possible pour que notre chef recouvre sa liberté. Et la ville de Kinshasa ne sera pas en laisse dans ce combat de vérité.

c’est un grand travail de nous confier la charge de la ville de Kinshasa pendant ce moment très difficile, et je ne pourrais réussir cette mission qu’avec l’aide de Dieu tout puissant et le soutien de tous les camarades du parti. Je suis fier de l’équipe qui m’entoure et reconnaissant du travail abattu sur terrain il y a sous peu » a conclu l’honorable Bertin Mubonzi.

Le travail, le travail et encore le travail c’est le maître mot qui reste marqué dans les têtes de tout le monde. Pour rappel, le tonitruant Bertin Mubonzi était, jusqu’à sa nomination à ce poste, le n°1 de la ligue des jeunes de l’UNC/Ville de Kinshasa.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer