Nation

À l’initiative du MDVC, une caravane de la paix dénommée « ALLEZ-Y LES FARDC » ce vendredi 11 juin à Kinshasa (Communiqué)

Dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à la rédaction du media en ligne congoreformes.com , le Mouvement d’élites pour la démocratie et le vrai changement (MDVC) annonce la tenue, vendredi 11 juin, d’une caravane de la paix dénommée « ALLEZ-Y LES FARDC » qui partira de son siège à la place Victoire jusqu’à la paroisse Notre dame du Congo.

Le parti du Professeur Justin Mudekereza invite tous les kinois épris de paix à venir soutenir les vaillants soldats engagés au front, en vue du rétablissement de la paix et la sécurité dans la partie Est du pays, en proie aux massacres ignobles.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué du MDVC:

MOUVEMENT D’ÉLITES POUR LA DÉMOCRATIE ET LE VRAI CHANGEMENT, MDVC

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 009/ MDVC/2021

  1. La cellule de communication du MDVC, parti politique de l’opposition extraparlementaire, porte à la connaissance de ses militantes et militants de la ville de Kinshasa, que la caravane de la paix ALLEZ- Y LES FARDC aura enfin lieu ce vendredi 11 juin 2021.

2. La caravane de la paix ALLEZ- Y LES FARDC a pour but principal, non seulement de soutenir l’État de siège décrété au Nord Kivu et Ituri par le chef de l’État, son Excellence Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo; mais aussi apporter un soutien tant moral que psychologique à nos vaillants militaires présents au front.

3. La caravane de la paix intitulée  » ALLEZ- Y LES FARDC » suivra l’itinéraire ci-après :
Du siège national du MDVC situé sur Kanda Kanda- route Kasasubu- pont Ngabi- boulevard triomphal pour chuter à la cathédrale du centenaire où une messe de supplication sera dite pour la paix dans la partie Est.

4. Les autorités compétentes étant déjà officiellement saisies, le MDVC invite tous ses militantes et militants au respect des gestes barrières.
La paix n’ayant pas de couleur politique, les inter fédéraux de la ville de Kinshasa sont donc appelés à une mobilisation générale pour la réussite de cette activité républicaine qui se veut pacifique.

5. S’agissant de la loi se trouvant au sénat pour seconde lecture sur les réformes de la CENI, le MDVC espère que le sénat incarnant la sagesse ne ménagera aucun effort pour corriger les erreurs glissées intentionnellement par l’Assemblée nationale ayant inséré dans la loi, les dénominations des associations politiques non reconnues par l’Etat; à savoir, l’Union sacrée et le FCC.
La loi étant impersonnelle, le MDVC demande au sénat, d’élaguer les mots FCC et Union sacrée dans cette la loi.

6. En outre, du débat sur la dépolitisation de la CENI, le MDVC estime très complexe et irréaliste cette proposition, d’autant plus que nombreuses des organisations de la société civile en RDC sont politiquement colorées.
Il conseille plutôt au sénat, de militer pour le renforcement de l’équilibre dans la représentation des forces et des parties prenantes, afin de garantir la transparence et la crédibilité du processus.

7. En fin, le MDVC, l’opposition extraparlementaire reste convaincu, que si la répartition restera comme telle, avec 4 postes de l’opposition, il sera justice que l’opposition parlementaire en prenne 2, et 2 autres pour l’opposition extraparlementaire, à raison d’1 poste par composante au bureau comme à la plénière.
Cette clé aura été une réponse au respect de la loi n° 07/008 du 4 décembre 2007 portant statut de l’opposition politique en république démocratique du Congo, disposant en son article 2 que l’opposition est parlementaire ou extraparlementaire.

8.Le MDVC en appelle donc à une bonne preuve de l’existence et du combat réel en faveur d’un état de droits pour lequel le peuple congolais avait souscrit en adoptant la constitution de 2006.

Fait à Kinshasa, le 7 juin 2021.

Pour la cellule de communication

Maître Gaël Matadi
Communicateur

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer