Nation

RDC : 20 millions USD nécessaires pour l’assistance humanitaire après l’éruption du volcan Nyiragongo (ONU)

RDC : 20 millions de dollars nécessaires pour l’assistance humanitaire après l’éruption du volcan Nyiragongo (ONU)

Il faut « 20 millions de dollars, en général, pour l’ensemble des besoins » après l’éruption du volcan Nyiragongo survenue dans la nuit du 22 au 23 mai 2021 au nord de la ville de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué le chef humanitaire adjoint de l’ONU, dans le pays.

Ces fonds devraient appuyer les personnes déplacées « là où elles sont aujourd’hui, l’appui au retour et l’appui aux personne qui ont tout perdu à cause de la coulée de lave c’est environ 20 000 personnes, des centres de santé et écoles détruits », a déclaré à Anadolu Diego Zorilla, coordonnateur humanitaire adjoint de l’ONU en RDC.

Ces besoins sont urgents, a-t-il affirmé. Vendredi, le Premier Ministre Jean – Michel Sama Lukonde a lors du conseil des ministres, fait état de la baisse de l’activité sismique du volcan Nyiragongo. « Si cette tendance se maintient, le Gouvernement central, en accord avec le Gouvernement provincial, va envisager le retour progressif et ordonné de la population », a déclaré le chef de l’exécutif congolais.

La situation humanitaire et les conséquences socio-économiques de l’éruption volcanique touchent les provinces voisines du Maniema et du Sud-Kivu, selon le gouvernement. « Il est observé une hausse des prix des denrées alimentaires à la suite de la fermeture de l’aéroport de Goma », souligne -t-on dans le compte-rendu du conseil des ministres.

La coulée de lave avait fait une trentaine de morts et avait provoqué le déplacement massif des populations. Plus de 400 000 personnes ont été déplacées par l’éruption du volcan Nyiragongo, selon les Nations Unies.

Avant le feu vert des autorités, des populations ont commencé à regagner Goma ou des activités économiques ont repris. Le ministre congolais des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Chérubin Okende, a ordonné la réouverture de l’aéroport de Goma ce samedi après une fermeture justifiée par des menaces d’éruption du volcan Nyiragongo.

Par Nadia Chahed /Pascal Mulegwa (Agence Anadolu)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer