Nation

Massacres à l’Est : NOGEC dénonce l’interpellation de ses militants lors de sa marche samedi 1er mai

Le regroupement politique Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo, NOGEC, remercie les kinoises et les Kinois pour avoir massivement participé à la marche de sifflets, organisée ce samedi 1er mai 2021 pour dénoncer les massacres de l’Est et ma dégradation des conditions de vie de la population. Elle se dit satisfait de l’observance par le peuple congolais de son appel à décréter le 1er mai 2021 comme journée sans fête et journée de deuil national.

La NOGEC  » dénonce cependant la brutalité avec laquelle sa marche populaire a été dispersée au rond-point Magasin et les nombreuses interpellations des militants révolutionnaires qui s’en sont suivies dont celle de son commandant en chef, le Général de la rue Me Constant Mutamba, ayant occasionné des graves lésions corporelles.

La NOGEC invite ainsi le peuple congolais à maintenir la pression sur le pouvoir en place jusqu’à la cession des massacres de nos compatriotes à l’Est du pays et à l’amélioration de ses conditions de vie.

DN

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer