Nation

Projet Tshijelu : CREC 7 cible d’attaques “boutiquées depuis l’OVD” contre l’initiative du Président Félix Tshisekedi

Depuis
24 heures, signale les services de communication de Crec 7, des articles bien conçus dans des officines à Kinshasa et à Kananga, tenterait de détourner l’attention de la population sur l’évolution des travaux du Projet Tshilejilu dans la province du Kasai-Central, précisément dans la ville de Kananga. A lire clairement ces articles, il s’agirait, poursuivent-ils, d’une instrumentalisation de la population par ceux qui veulent saboter les actions du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi dans la Province du Kasaï-Central. ” Curieusement ces articles ont un dénominateur commun, la lettre du Directeur Provincial de l’Office des Voiries et Drainages adressée à l’Entreprise Crec7 demandant 20 % sur le marché du Projet Tshilejilu dans la ville de Kananga “, est-il signalé.

” Au refus de l’Entreprise attributaire, ne comprenant pas comment l’OVD Kasai central veut devenir juge et parti, le Directeur Provincial a décidé de passer à la vitesse supérieure par l’instrumentalisation de la presse avec des fausses informations distillées dans l’opinion “, d’après les tenants de cette thèse. Il affirmerait ” sans preuve ” que la population de Kananga garde un mauvais souvenir du Programme de 100 jours, ce qui serait une mauvaise lecture de la situation car un rapport de la mission mixte de contrôle publié par l’office des routes, sur la suppression des points chauds de la route nationale N1 entre Mbuji-Mayi et lac Munkamba du PK5 au PK 93, la suppression de 40 Km des bourbiers sur la route Kananga Kalamba-Mbuji sur le contrat de concession existant démontrerait clairement que les réalisations faite avec le montant de 2.250.000 USD sur le 4.500.000 USD remis à l’Entreprise Crec7. D’où le questionnement : ” en quoi, cette entreprise bloquerai le Chef de l’Etat ? “. Plusieurs personnes s’interrogent sur ce que qui se passe dans la Province du Kasai Central, s’agit-il de l’acharnement ou du sabotage du Projet Tshilejilu initié par le Chef de l’Etat ? Que cache cette confusion crée à Kananga par l’OVD après avoir échoué à obtenir ce 20% du marché se cache derrière les journalistes pour tromper l’opinion?

Deux articles publiés dans deux médias différents sont pris comme preuves par les pro Crec 7 car reprenant les mêmes termes contenu dans la lettre provenant de l’OVD. L’OVD serait-elle entrain de souffler le Chaud et le Froid ? Donne t’il des ordres contraires à son Directeur provincial pour torpiller les travaux ? Qui fait quoi à la place de Qui ? L’OVD a t’elle changée sa mission en tant que Bureau de contrôle ? Maitre d’ouvrage délégué et qui se transforme curieusement en bureau de contrôle, de qui se moque t’on ? Du Peuple kasaien où du Président de la République ? Pourquoi alors le Directeur provincial tente de convaincre l’office des routes à fournir un mauvais rapport sur les graviers de Nganza ? Où sont stockées les buses ? Si rien n’est fait en terme du Projet Tshilejilu et pourquoi l’Office des Voiries et Drainage interdit à Crec7 de construire les caniveaux au motif que les caillasses de Nganza ne sont appropriés? Voilà tant des questions soulevées.

Daniel Ngoie/CP

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer