Economie

Ministère des Classes moyennes et PMEA: Justin Kalumba cède le bâton de commandement à Me Eustache Muhanzi

Justin Kalumba, Ministre sortant des Classes Moyennes, des Petites et Moyennes Entreprises et Artisanat a cédé, ce mardi 28 avril, le bâton de commandement à Me Eustache Muhanzi Mubembe, Ministre de l’entrepreneuriat, Petites et Moyennes Entreprises.

La cérémonie de remise et reprise entre les deux personnalités qui se connaissent pour avoir évolué ensemble au gouvernement Ilunga Ilunkamba a eu lieu au siège dudit ministère situé à la place ex royal, dans la commune de la Gombe.

Prenant la parole après lecture du procès verbal le Ministre sortant Me Justin KALUMBA a d’abord salué la nomination de son successeur et brossé de manière détaillée les réformes initiées sous son mandat pour donner du contenu à son Ministère en rapport avec les objectifs établis.

À son tour le Ministre d’État Me Eustache MUHANZI MUBEMBE a dévoilé les cinq principaux objectifs qui accompagneront son action à la tête dudit Ministère, à savoir : 1. Mettre en œuvre le Programme National de Développement de l’Entrepreneuriat au Congo pour promouvoir l’émergence des classes Moyennes congolaises et la création massive d’emplois et des richesses. Pour ce faire, il va falloir mettre en place un cadre légal et réglementaire sur l’entrepreneuriat, l’artisanat et les startups;

Assurer la formation à l’entrepreneuriat et à l’orthodoxie de gestion; Assurer la conversion de l’informel vers le formel; Assurer l’operationnalisation du Fond de Garantie pour l’Entrepreneuriat au Congo ( FOGEC) ; Assurer la transformation de l’OPEC en Agence Nationale pour le développement de l’Entrepreneuriat au Congo ( ANADEC) et l’ Agence de Promotion des Classes Moyennes Congolaises (APROCEM); Faciliter l’accès des PME/PMI aux financements et;favoriser la résilience des PME/PMI, véritable créneaux de développement de l’immense potentiel entrepreneurial que possède la République Démocratique du Congo, avec plus de 1.000 substances minérales dont 20 minerais stratégiques, une faune et une flore abondantes, 45% de la forêt africaine et la plus grande réserve des bois tropicaux du monde.

2. Promouvoir le développement des incubateurs d’entreprise pour favoriser la création massive des petites et Moyennes Entreprises par les congolais. En effet, l’implémentation des incubateurs d’entreprise dans tous les chefs-lieux des provinces reste un des objectifs majeurs.

3. promouvoir le développement des moyens alternatifs et innovants de financement des Petites et Moyennes Entreprises et des petites et Moyennes industries.

4. Appliquer rigoureusement la loi fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé pour promouvoir l’initiative locale.

5. Enfin, il faut obtenir l’application rigoureuse de la loi sur le petit commerce qui en garantit l’exclusivité aux nationaux en faisant le respect de la chaine de valeurs. Signalons qu’après cet échange le nouveau patron du ministère de l’Entrepreneuriat a pris officiellement procession de ses bureaux et a eu l’honneur de recevoir de la part de son successeur le patrimoine du Ministère en l’occurrence le véhicule de service.

Avec Diane Walembo.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer