Nation

Magloire N’landu à Aimé Boji: L’UNC a la chance de vous avoir comme SG pendant ce moment le plus difficile de son histoire

Par Cadet MUDAHINDWA

En marge de la commémoration de l’an un de l’emprisonnement de Vital Kamerhe, président national de l’Union pour la nation congolaise, le Secrétaire Général du parti rouge-blanc a battu le rappel de troupes pour intensifier le plaidoyer en faveur de l’acquittement de l’ex Directeur de cabinet du Chef de l’État. Par la même occasion, Aimé Boji Sangara a lancé la campagne “1$ pour mon parti”, destinée à mobiliser les ressources pour le parti en perspectives des joutes électorales qui profilent à l’horizon.

Dans la foulée, N’landu Magloire, haut cadre de l’UNC, s’est acquitté du devoir courageux de dire haut ce que tous les militants et cadres de son parti murmurent dans le couloir, sur le sang nouveau insufflé à cette formation politique alors que son leader croupit “injustement” en prison. “L’UNC a une énorme chance d’avoir Aimé Boji comme Secrétaire Général pendant ce moment le plus difficile de son histoire”, a lâché ce haut cadre motivé par les capacités managériales et diplomatiques de l’ancien ministre du commerce extérieur.

Pour rappel, Aimé Boji a été désigné Secrétaire Général de l’UNC en 2019, en remplacement de Jean-Baudouin Mayo Mambeke nommé Vice-Premier Ministre, Ministre du Budget au gouvernement Ilunga Ilunkamba. Aussitôt installé, le nouveau chef de l’exécutif de ce parti membre du Cach a fait face à d’innombrables défis que le parti a affronté avec sérénité sous sa conduite. Alors que des prédilections apocalyptiques se taillaient sur la probable désintégration de l’UNC, au lendemain de l’emprisonnement de son leader, Aimé Boji a fait jouer son talent de rassembleur pour maintenir l’unité et la cohésion a sein du parti.

D’aucuns se demandent comment il a réussi à concilier tous ces fronts, tout en maintenant aussi la collaboration avec les partenaires sociaux et politiques du parti, déjouant le piège du suicide, en même tant qu’il intensifie des actions diplomatiques et politiques de plaidoyer en faveur de la libération de “VK”.

Mais ceux qui connaissent le talent de travailleur acharné, l’esprit d’écoute, et autres qualités intrinsèques de ce poivre vert de Walungu dans le Sud-Kivu, un des officiers de première de l’école politique de Vital Kamerhe ne sont passurpris de le voir conduire brillamment au bon port, la mission lui confiée par le visionnaire du parti.

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer