Nation

RDC : Zaïrois dans la paix retrouvée, peuple uni…avec Mobutu Sese Seko !


23 ans après la fin du règne du Maréchal Mobutu, président du Zaïre entre 1965 et 1997, tous les dirigeants veulent faire du Mobutu mais personne ne lui arrive à la cheville. Sous Mobutu, la situation sécuritaire était assurée de manière générale. À cela, il faut ajouter l’unité nationale. 23 ans sans Mobutu, le Zaïre redevenu la République démocratique du Congo est un enfer sur terre

freddy-mulongo-marechal-mobutu

23 ans, après la mort de Mobutu Sese Seko, le Zaïre qui est redevenue la République démocratique du Congo, des Zaïrois devenus Congolais déchantent.  Le désenchantement est total. La République démocratique du Congo risque de ne plus exister dans sa forme et superficie actuelle, si les Congolais continuent à somnoler. Mobutu à la tête du Zaïre, Minembwe n’a jamais existé.  Minembwe , commune rurale par Tshilombo et Azarias Ruberwa, c’est le début de la « Balkanisation » de la République démocratique du Congo, ex-Zaïre !  Le Congo est victime de son hospitalité. Des réfugiés Rwandais qui ont été accueillis par des Zaïro-Congolais, ont le toupet de demander un territoire à eux: Minembwe ! Depuis quand un réfugié exige le territoire où le pays d’accueil doit le placer ?

De tous les dirigeants après lui,  Mobutu Sese Seko, personne ne lui arrive à la cheville: de M’zée Laurent-Désiré Kabila, Hippolyte Kanambe Kazembere Alias Kabila, à Tshivube Angwalima Tshilombo.  Fossoyeurs de République et policailleurs ventriotes ont pris en otage le pays. Tshilombo, imposteur, usurpateur et balkanisateur est le pire de tous. Il est le grand tribaliste de la République, plus faible, moins patriote. 

Alias Kabila est plusieurs fois milliardaires, pas moins de 50 milliards sont planqués dans les îles vierges britanniques. Tshivube Angwalima Tshilombo en une année et dix mois a déjà acheté  4 manoirs en Belgique. Ce n’est que le début ! La fortune de Mobutu est équivalent à la dette extérieure de Zaïre, disait-on à l’époque ! La campagne de diabolisation avait bien fonctionné. En 2016, l’ancienne villa de Mobutu de Savigny, quelque 700 m2 de surface habitable et environ 60’000 m2 de jardins et forêt, située sur les hauts de Lausanne, ont été vendus aux enchères à Cully pour un peu plus de 6 millions de francs à la banque suisse UBS. La bonne fortune de Mobutu ?  13 juillet 2009, le Tribunal pénal fédéral, plus haute instance judiciaire helvétique, a décidé de restituer aux ayants droit de l’ex-président zaïrois des avoirs se montant à 7,7 millions de francs suisses (5 millions d’euros) déposés dans des banques du pays. La bonne fortune de Mobutu ? « Plusieurs évaluations astronomiques-mais rarement étayées-de la fortune totale de l’ancien chef de l’Etat zaïrois ont été effectuées : 13 milliards de dollars pour certains, soit le montant de la dette extérieure ; 6 milliards pour d’autres, soit l’équivalent du produit national brut ; 3 à 4 milliards pour les plus magnanimes. Dans son édition du 12 mai, le « Financial Times » indiquait que le Fonds monétaire international et le Trésor américain l’avaient évaluée à 4 milliards de dollars au milieu des années 80. La réalité est probablement assez éloignée de ces montants faramineux !

Coiffé de la toque tachetée symbole de puissance, sa toque de léopard, sa canne d’ébène entre les mains puis l’abacos sont les principaux symboles du Maréchal  Mobutu durant  32 ans au Zaïre. Président nommé , après un odieux satanique deal avec Alias Kabila, Tshilombo le balkanisateur est entrain de contribuer à balkaniser notre pays. Mobutu dictateur certes, mais la sécurité nationale était assurée. L’unité nationale des Zaïrois existait. Le Zaïrois vivait en paix. Le Zaïre n’a jamais été attaqué par des pays voisins comme actuellement. Le Rwanda impose sa loi. Face aux acteurs politiques cupides et véreux qui commencent à vendre le pays pour leur petit pouvoir. Le peuple Zaïro-Congolais doit se lever comme un seul homme. Et barrer la route à tous les malfrats. 

L’Affaire Minembwe est symptomatique. Tshilombo , Monsieur 15% a accepté de bénéficier d’une nomination électorale contre la protection de tous les Tutsi Rwandais et Congolais criminels qui ont commis des crimes de sang , crimes contre l’humanité et crimes de génocide sous son règne. Et Tshilombo dans son deal avec Alias Kabila a accepté de restituer le pouvoir à celui qui l’a nommé. Il ne fait que chauffer le fauteuil présidentiel.  

Minembwe appartient au Congo. Et c’est au peuple congolais de défendre Minembwe. 

Depuis le départ de Mobutu à aujourd’hui, la partie orientale du Congo est le ventre mou de la République: incursions , massacres, tueries, crimes sont monnaies courantes.  La situation sécuritaire à l’Est du Congo est plus que préoccupante: les populations civiles continuent à mourir et, par milliers, des paysans continuent à quitter leurs domiciles pour fuir les affrontements et les viols de femmes persistent car utilisés comme armes de guerre…

La République démocratique du Congo demeure un pays qui aiguise les appétits des envahisseurs, conquistadors, pillards et receleurs des ressources. Durant ses 18 ans de règne,  Alias  Kabila n’a guère endossé le costume de chef d’une nation frappée par les conflits armés. « De Jules Mutebusi en passant par Laurent NkundaBatware Mihigo, Bosco Ntaganda, Sultani Makenga et plus récemment le M23, la tragédie incessante des guerres congolaises a vu de nombreux personnages se succéder sur scène et cela sous un regard passif des autorités congolaises incapables de restaurer la paix et la sécurité sur le territoire ». Et Tshilombo qui devrait changer le braquet afin de ramener la paix au pays, le fuyard vadrouilleur fait des deals  pour un statu quo. Il a déjà vendu Minembwe et fait semblant de ne rien savoir !

PAR FREDDY MULONGO (REVEIL FM INTERNATIONAL)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer