Nation

Sénat : Des diplomates belge, français… chez Bahati pour parler coopération

  Le président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo a accordé une série d’audiences, notamment à l’ambassadeur de Belgique en RDC.

Le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo a reçu, tour à tour, en audience mardi 23 mars 2021, François Pujolas (ambassadeur de France), Othman Jerandi (ministre tunisien des affaires étrangères) et John Indekeu (ambassadeur de Belgique en RDC).

Les échanges entre le président du Sénat et l’ambassadeur de France en RDC ont tourné autour de la coopération bilatérale entre Kinshasa et Paris, les réformes électorales, la paix, la sécurité, mais aussi le climat des affaires au pays.

« Les discussions ont porté sur comment le Sénat allait travailler sur les priorités qui ont été dégagées par le président. J’ai rappelé ce que la France avait déjà engagé dans le cadre de son partenariat renforcé avec la RDC en matière de sécurité. Nous avons parlé de la sécurité à l’Est. (…) En matière de développement économique et social, le président du Sénat a dit qu’il fallait faire davantage pour attirer les investissements étrangers, améliorer le climat des affaires pour enfin obtenir cette diversification de l’économie congolaise qui créera plus de richesses et plus d’emplois », a déclaré aux médias, François Pujolas à l’issue de son entretien avec le président du Sénat.

Puis, le ballet diplomatique de Bahati Lukwebo a continué avec une autre délégation. L’ambassadeur de la Tunisie en RDC, Rmili Bouzekri a conduit son ministre des affaires étrangères auprès du président du Sénat.

Avec le ministre tunisien des affaires étrangères, Modeste Bahati Lukwebo a évoqué le renforcement de la coopération entre la Tunisie et la République Démocratique du Congo dans le cadre de la diplomatie parlementaire. « Nous avons discuté de pas mal des problèmes et bien évidemment, de la diplomatie parlementaire et de tout ce qu’il fallait faire pour développer nos pays par l’intermédiaire du parlementaire. Le parlementaire bien évidemment, il a un rôle très important à jouer aussi dans le cadre local que dans le cadre international », a fait savoir le ministre Othman Jerandi.

Pour sa part, l’ambassadeur de Belgique en RDC a, dans une autre audience lui accordée par Bahati, fait remarquer que le Royaume de Belgique veut accompagner la RDC dans la mise en place des différentes réformes annoncées par le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Le professeur Bahati a, pour sa part, dit à son hôte la détermination du président de la République de faire décoller la RDC.

Pour rappel, Modeste Bahati Lukwebo a déployé une intense activité depuis son élection à la tête du bureau définitif de la chambre haute du Parlement. Il a récemment discuté avec la cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita au sujet notamment des questions sécuritaires dans l’Est du pays.

Par Dido Nsapu (DC)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer