Nation

RDC-Cardinal Ambongo à Modeste Bahati : « Nous voulons qu’une page soit tournée dans la gestion de la chose publique »

Le cardinal Fridolin Ambongo recevant ses invités, le 5 octobre 2020 à la cité de Vatican.

« Nous voulons qu’une page soit tournée dans la gestion de la chose publique dans ce pays », a déclaré lundi 22 mars 2021 à Kinshasa le Cardinal Fridolin Ambongo, à l’issue d’une audience avec le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo. Il dit fonder son espoir sur les fidèles catholiques de la République démocratique du Congo.

« Comme il [Bahati Lukwebo] l’a dit lui-même, il est venu chez moi à double titre : comme fidèle catholique et homme politique. Nous voulons qu’une page soit tournée dans la gestion de la chose publique dans ce pays, et surtout, nous fondons beaucoup d’espoir sur nos fidèles chrétiens catholiques, pour qu’il y ait cette harmonisation entre la foi et l’engagement politique, entre la foi et l’engament social », a affirmé le Cardinal Ambongo. 

Pour lui, voir Bahati Lukwebo aujourd’hui comme président du Sénat, n’est que « justice qui est faite. » 

« Nous sommes très heureux pour ça. Au-delà de ça, c’est plutôt la mission qui est désormais la sienne. Que cette foi [catholique] ne soit pas seulement celle qu’on confesse à l’Eglise, mais qu’elle puisse traverser l’ensemble de nos activités et que les gens qui les verront travailler se disent que ce sont de vrais fidèles catholiques. Je pense que c’est ça notre rôle de pasteur », a poursuivi l’archevêque de Kinshasa. 

Pour sa part, Modeste Bahati dit remercier le Cardinal pour tout ce qu’il a fait : 

« Je suis venu le remercier pour tout ce qu’il a fait pour que notre regroupement AFDC-A puisse rentrer dans ses droits. Notre situation est connue de tous. En des moments très difficiles, nous avons reçu l’appui, l’accompagnement et même la défense de son éminence, le Cardinal Ambongo (…) » 

Modeste Bahati dit prendre l’engagement de travailler correctement, selon la loi chrétienne et les orientations de l’Eglise, « pour que le peuple y trouve son compte».

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer