Nation

RDC : Lubumbashi est sous contrôle, après une attaque des Maï-Maï contre le camp militaire Kimbembe dimanche


Vue du Boulevard M’siri à Lubumbashi, 28 avril 2020.

Des Maï-Maï ont attaqué dimanche 14 février 2021 le camp militaire Kimbembe dans la commune Annexe de la ville de Lubumbashi. Ils ont été repoussés par des FARDC. Des coups de feu ont été entendus dans d’autres quartiers de Lubumbashi où les habitants sont terrés chez eux.

C’est sous une ambiance inhabituelle que la ville de Lubumbashi s’est réveillée ce dimanche matin. C’est notamment pour ceux qui habitent les quartiers jonchant l’entrée de la ville, le Carrefour et une partie de la commune de Kampemba.

Selon certaines sources, les premiers coups de feu ont été entendus vers le camp Kimbembe dans la commune Annexe très tôt le matin  avant de s’étendre vers le rond-point Carrefour.

Selon plusieurs sources contactées par Radio Okapi, il s’agit des miliciens Maï-Maï qui ont attaqué le camp militaire de Kimbembe avant d’être repoussés par les forces de l’ordre. D’autres se sont retrouvés vers l’avenue Kibati au quartier Industriel où se trouve le dépôt d’armes des FARDC. Là aussi, ils ont été mis en déroute par les FARDC.

Pour l’instant, renseignent des sources militaires, la situation est sous contrôle. Les forces de l’ordre pourchassent les assaillants qui avaient déjà infiltrés la ville.

Aucun bilan de ces affrontements n’est encore disponible. Les commanditaires de ces attaques ne sont pas encore identifiés. Il faut aussi noter qu’aucun officiel ne s’est encore exprimé sur le sujet.

Cette situation a contraint de nombreux habitants à rester chez eux.

Par contre, dans d’autres quartiers et communes situés loin de la ville, les activités se déroulent normalement.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer