Nation

Enjeux de l’heure : l’honorable Didier Okito réaffirme son appartenance à l’AFDC-A du Sénateur Modeste Bahati Lukwebo


L’honorable Didier Okito l’a dit au cours de la conférence de presse qu’il vient d’animer ce Samedi 13 Février 2021 à l’hôtel Rivière Ruzizi de Bukavu.

Introduisant son propos, l’élu de Bukavu à dit devant les journalistes qu’il est venu en vacance dans sa Ville, il en profite pour redynamiser sa base et conscientiser les leaders d’opinions et les notables du Sud-Kivu à soutenir et accompagner le sénateur Modeste Bahati Lukwebo dans sa vision de la reconstruction de la RDC, une fois nommé Premier Ministre de la RDC.

Répondant aux questions des journalistes au sujet de son appartenance politique, Didier Okito a clairement dit qu’au regard du dernier arrêt rendu par le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe, il se range derrière Modeste Bahati Lukwebo, parceque c’est lui que la justice a reconnu comme la seule autorité statutaire du regroupement politique AFDC-A. Ne pas le faire, ça serait s’opposer à la justice, pendant que nul n’est au dessus de la loi.

A ce sujet, il a reconnu qu’il n’avait jamais quitté l’AFDC-A et c’est le cas de tous ceux qui avaient à un certain moment appuyés l’honorable Néné Nkulu. Pour lui, seul un petit problème de l’identification du véritable responsable du regroupement divisait les membres de l’AFDC-A. « Maintenant que la justice a tranchée en faveur de Modeste Bahati Lukwebo, il n’y a plus de raison de s’opposer.

A la question de savoir le pourquoi de son soutien soutien à Modeste Bahati Lukwebo, l’honorable Didier Okito a dit qu’en tant que fils de la Province, il est très normal qu’il lui apporte son soutien et exporter toute la population de faire la même chose. Pour Didier Okito, si le Chef de l’Etat Felix Tshisekedi arrivait à jetter son dévolu sur la personne de Modeste Bahati Lukwebo, c’est la Province du Sud-Kivu qui en sera bénéficiaire, à l’instar d’autres Provinces qui ont déjà eu à produire un Premier Ministre.

Abordant la question de Vital Kamerhe, Didier Okito a invité la population du Sud-Kivu à prier pour que la bonne justice soit rendue à Vital Kamerhe. Pour Didier Okito, la place de Vital Kamerhe n’est pas en prison, ce leader devrait être chez lui réfléchir sur la reconstruction du pays.

Didier Okito a conclu son propos en invitant toute la population du Sud-Kivu de se mettre ensemble afin de sortir cette province dans la situation calamiteuse dans laquelle elle se trouve.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer