Nation

RDC : à Goma, des policiers impayés depuis des années demandent qu’ils soient remis dans leurs droits


Présentation des policiers recyclés à Kinshasa le 2/11/2018 pour la protection des candidats à l’élection présidentielle du 23/12/2018 en RDC.


Des centaines de policiers impayés, certains depuis plus de 8 ans, demandent au gouvernement central de régler au plus vite leur problème. Affectés à la sécurité des agglomérations, ils se voient obligés de vivre sur le dos de la population.  

Les policiers rencontrés ont été formés au centre de Kapalata en 2010. Après leur formation, ils se rappellent avoir été régulièrement payés. Trois mois après le départ du M23, ils n’ont plus touché leur rémunération. 

« Nos enfants sont devenus enfants de la rue. Et lorsque nous sommes envoyés en patrouille, ils nous disent clairement : débrouillez-vous ! Vous avez votre tenue et votre arme, comment pouvez-vous rentrer sans argent ? …  Et c’est pourquoi beaucoup de nos policiers sont tués. Quand tu vas voler on t’attrape, on te brule vif. Si par chance tu ne te fais pas prendre, tu sais que ça pourrait arriver à la prochaine occasion. Et c’est ainsi que nous vivons en tracassant nos frères. Nous demandons au président de la République de nous aider à régler ce problème du Nord–Kivu », s’est lamenté l’un d’eux sur Radio Okapi.  

Ils ajoutent qu’ils sont plus de 1 000 à travailler sans solde depuis plusieurs années.
L’inspection provinciale de la police qui affirme reconnaitre cette situation, assure que le dossier en cours à l’administration de la police à Kinshasa.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer