Congo Réformes

RDC : un collaborateur du gouverneur du Nord-Kivu tué à Luke par des présumés Maï-Maï


Carte de Kisthanga à Masisi au Nord Kivu

Le fonctionnaire délégué du gouverneur du Nord-Kivu a été tué dimanche 7 février 2021, à Luke par des présumés Maï-Maï, lors d’une attaque, dans le secteur Osso-Banyungu, en territoire de Masisi. Selon des sources locales, ces Maï-Maï l’ont fusillé vers 18h00 locales.

Deux autres personnes trouvées sur le lieu ont été blessées et une autre kidnappée. Le président du conseil territorial de la jeunesse de Masisi, qui condamne l’incident, appelle les jeunes du milieu à se désolidariser des groupes armés.

Lwambo Mufuni appelle le gouvernement congolais à mettre en place un mécanisme pour sécuriser la population dans ce territoire. 

« Cet assassinat vient s’ajouter à d’autres, depuis le début de cette année. La jeunesse du territoire de Masisi continue à condamner ces actes de tuerie à la hausse dans le territoire de Masisi et appelle le gouvernement congolais à mettre en place un mécanisme pour sécuriser la population dans ce territoire. Et je lance un appel aux jeunes qui continuent à trainer dans les groupes armés et forces négatives de se joindre à nous pour qu’ensemble on planifie les activités d’entrepreneuriat, et voir si l’on peut se bâtir un Masisi avec sécurité. Mais aussi, pour le gouvernement congolais de voir comment il peut mettre en place, un mécanisme d’encadrement des jeunes rendus par ce que nous avons un problème dans le territoire de Masisi », a déclaré le président du conseil territorial de la jeunesse de Masisi. 

Lwambo Mufuni indique que sa structure sensibilise les jeunes à quitter les groupes armés. 

« Nous sommes en train de sensibiliser les jeunes. Il y a les jeunes qui se décident de quitter les groupes armés, mais leur prise en charge cause encore problème au niveau du gouvernement », a-t-il soutenu.

Par RO

Exit mobile version