Nation

RDC-Motion de censure de l’Assemblée : Lisanga Bonganga invite Sylvestre Ilunga à ne pas répondre à la convocation du bureau d’âge

 Lisanga Bonganga invite Sylvestre Ilunga de ne pas répondre à l’invitation car c’est un droit constitutionnel, dit-il garantit dans son article 28 qui octroie le pouvoir à tout citoyen congolais de ne pas exécuter un ordre manifestement illégal.

Le Coordonnateur de la Dynamique pour la sortie de crise(Dysoc) monte au créneau et s’insurge contre la convocation du Premier ministre à l’Assemblée nationale par le bureau d’âge.

« Pour Lisanga Bonganga aucun article de la constitution, aucune loi encore moins aucune disposition du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne prévoit que le premier ministre, chef du gouvernement peut comparaître devant un bureau d’âge, d’autant plus que c’est sous la présidence d’un bureau définitif que celui-ci et son gouvernement ont été investi ».

La mission du bureau d’âge se limite strictement à l’organisation du scrutin en vue de la mise en place du bureau définitif.

Lisanga Bonganga invite Sylvestre Ilunga de ne pas répondre à l’invitation car c’est un droit constitutionnel, dit-il garantit dans son article 28 qui octroie le pouvoir à tout citoyen congolais de ne pas exécuter un ordre manifestement illégal.

À savoir que près de 307 députés sur un total de 500 ont signé une motion de censure contre le gouvernement Ilunga Ilunkamba.

A cet effet, le Premier ministre est attendu pour répondre notamment aux griefs liés à sa mégestion.

Par Gisèle Tshijuka (DC)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer