Nation

Francophonie: un portail pour l’égalité Femmes-Hommes dans les systèmes éducatifs

La Secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo lance à Dakar le 26 janvier 2021, à l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de l’éducation, prévue chaque année le 24 janvier,  un portail dédié aux Ressources Educatives Libres pour l’Egalité Femmes-Hommes (EFH) (RELIEFH). 

Chaque année, la Journée internationale de l’éducation, le 24 janvier, est l’occasion de rappeler qu’aujourd’hui encore, plus de 250 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école et qu’en Afrique subsaharienne, moins de 40% de filles achèvent leur scolarité secondaire.

Cette année, la Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Louise Mushikiwabo, a choisi Dakar pour lancer, le 26 janvier 2021, aux côtés du ministre sénégalais de l’éducation nationale, M. Mamadou Talla, de la Ministre de la femme et de la Famille de Djibouti, Mme Moumina Hassan, du Recteur de l’AUF, le Professeur Slim Khalbous, la Directrice a.i de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF), Mona Laroussi, et avec la participation exceptionnelle de Roukiata Ouedraogo, le portail dédié aux Ressources Educatives Libres pour l’Egalité Femmes-Hommes (EFH) (RELIEFH).

Cet évènement, organisé depuis la capitale sénégalaise, sera retransmis en direct le 26 janvier 2021 dès 16h00 (heure de Dakar) sur les réseaux sociaux de l’OIF :https://www.facebook.com/OIFrancophonie

RELIEFH, c’est un portail destiné aux enseignantes, enseignants et aux personnels d’encadrement désirant intégrer l’EFH dans leur pratique quotidienne d’enseignement, et plus largement à toutes les institutions et les personnes intéressées par ce sujet. Grâce à la collaboration étroite entre l’AUF et l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation (IFEF), cette nouvelle plateforme permet la recherche, l’échange et le partage des ressources et bonnes pratiques entre les pays de la Francophonie pour la promotion de l’EFH dans le domaine de l’Education.

Actuellement, 7 millions d’enseignants, du primaire, collège, et lycée exercent en Afrique subsaharienne, sans disposer de supports leur permettant d’intégrer le concept de l’égalité femme homme  dans leurs enseignements.

L’idée de ce portail est née à l’issue de la Conférence internationale sur l’éducation des filles et la formation des femmes dans l’espace francophone organisée par l’OIF et les autorités tchadiennes à N’Djamena, les 18 et 19 juin 2019.

Par Boureima 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer