Politique

12 millions pour la session extraordinaire : le MDVC exhorte les députés d’orienter 10 millions dans la caisse des FARDC au Front dans l’Est du pays

Napoléon TSHILOBO

“Le MDVC estime que c’est irresponsable pour l’assemblée nationale de consommer plus de 12 millions de dollars pour une session de deux semaines, en ce moment où le pays fait face à plusieurs problèmes notamment celui des tueries dans l’Est du pays, celui de la gratuité de l’enseignement primaire avec un sérieux déficit d’infrastructures, des enseignants nouvelles unités non payés, celui des infirmiers qui ne reçoivent pas de prime de risque adéquate, des assemblées provinciales qui totalisent plus de 11 mois impayés…”, rapporte Augustin Bisimwa Secrétaire Général du Mouvement d’élites pour la démocratie et le vrai changement.

Dans sa déclaration politique faite à Kinshasa, le parti du Professeur Justin Mudekereza demande aux élus du peuple de faire preuve de patriotisme, et d’accepter de verser 10 millions de leur enveloppe dans le compte des Forces armées pour les encourager à mener avec dextérité les opérations contre le terrorisme qui sévit dans la partie Est du pays.

Ce parti de l’opposition congolaise estime que 2 millions de dollars américains suffiraient, dans un contexte actuel, pour organiser la session parlementaire extraordinaire à l’assemblée nationale, pour la durée annoncée de deux semaines.

Le MDVC qui se présente comme la principale force politique de l’opposition extraparlementaire en République démocratique du Congo a rejeté l’appel du Chef de l’État dans les tractations actuelles. “Le MDVC ne fera pas partie de l’Union sacrée” a tranché Augustin Bisimwa, Secrétaire Général du parti.

Congoreformes.com

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer