Politique

Ensemble-Udps-MLC-Ex FCC… : Bahati, l’informateur au milieu ” du village ” Union Sacrée

Modeste Bahati Lukwebo en tant qu’informateur censé identifier la nouvelle majorité autour de l’Union Sacrée au Parlement congolais a manifesté ce mardi le fond de sa pensée.

Mercredi commence les audiences et tous les regroupements et ou politiques ayant des députés seront conviés. D’ores et déjà, alors que d’aucuns s’adonnent à divers positions dans les médias, il tempère.

« formellement Ensemble n’a pas écrit pour dire qu’il se retire du processus de la constitution de l’Union Sacrée de la Nation. Notre espoir est qu’il n’en arrive pas là, nous avons besoin de tout le monde même deux députés nous en avons besoin » , dit-il.

Et d’ajouter : « l’Union fait la force. Que les gens cessent avec les discours qui divisent inutilement. Certains ont certainement des calculs de repositionnement, cette question devra être examinée après, battons-nous d’abord pour l’essentiel. Il n’y a pas eu une déclaration écrite, j’ai suivi les intervenants dans les médias à gauche, à droite et les conseille de mettre de l’eau dans leur vin pour l’intérêt du peuple congolais ».

Il désamorce les ardeurs des vrais-faux convertis. “ Ceux qui souhaitent que le Chef de l’Etat soit l’unique candidat et que cela soit consigné dans la charte de l’Union Sacrée, Il n’y a pas mauvaise idée ou mauvaise prétention que celle de vouloir pousser le chef de l’Etat à la faute et à l’erreur. Nous sommes dans la démocratie, on doit respecter les libertés des uns et des autres, encore qu’à ce stade, nous ne savons pas ce qui va arriver avant 2023 pour commencer déjà à parler des candidatures. Je pense que c’est précoce, il faut verser cela dans le lot des flatteurs”, dixit Modeste Bahati Lukwebo.

« Nous devrions éviter ce comportement, nous avons insisté sur le changement du comportement il faut éviter l’escroquerie politique et la flatterie », chute-t-il. Modeste Bahati Lukwebo confie avoir pardonné sincèrement tous les sociétaires de l’AFDC-A hier frondeur.

“Des camarades, nous avaient quitté, d’autres débauchés par ceux que vous connaissez, nous leur avons dit que nous les pardonnons parce qu’ils sont revenus et donc c’est un pardon sincère. Ils ont les mêmes droits et devoirs que ceux qui sont restés fidèles. Nous refaisons l’unité de 41 députés nationaux de l’AFDC-A et les 70 députés provinciaux et nos sénateurs et autres élus. Aujourd’hui l’unité règne et s’il persiste encore deux ou trois personnes qui tardent à venir, elles viendront et seront toujours les bienvenues”, a-t-il déclaré au cours d’un point de presse. In fine, l’informateur Bahati insiste que l’Union Sacrée est avant tout question de vision, celle du Chef de l’Etat qui consiste en une rupture avec le système de prédation du passé. Ainsi, appelle-t-il tout congolais, tout politique à y adhérer.

Danny Ngubaa

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer