Nation

Cadres et militants de l’ACO apportent leur soutien au Sénateur Éric Rubuye et disent rester mobilisés

Par Napoléon TSHILOBO

Face aux menaces dont le Sénateur Éric Rubuye fait l’objet, son parti Avenir du Congo (ACO), une des plus grandes forces politiques de la RDC, lui apporte son total soutien et interpelle vivement les autorités compétentes sur son cas. Le parti de Patrick Bologna l’a exprimé dans un communiqué dont une copie est parvenue à Congoreformes.com, samedi 09 janvier.

ACO, à travers l’ensemble des ses membres, dit rester mobilisé jusqu’à ce que le camarade Éric Rubuye, sénateur de son état, recouvre ses droits et libertés consacrés par la constitution et les autres textes légaux en vigueur.

Par la même occasion, le parti politique Avenir du Congo, ACO en sigle, dénonce et condamne avec la dernière énergie les actes d’intimidation subis depuis quelques jours par son haut cadre, le sénateur Éric Rubuye Hakizimwami, questeur du Sénat.

« En effet ce dernier est victime d’une conspiration politique appuyé par des allégations mensongères pour attenter à son honneur et à sa dignité », peut-on lire dans ce communiqué signé Patrick Bologna, président national de cette formation politique.

Pour rappel, le Questeur du Sénat Éric Rubuye Hakizimwami fait l’objet, depuis quelques jours, d’une campagne d’intimidation et d’un acharnement sans commune mesure. Selon ses proches, des personnes armées non autrement identifiées ont fait irruption, en début de semaine, dans sa résidence pour tenter de l’enlever. En son absence, ce sont les policiers commis à sa sécurité qui ont été carrément maîtrisés.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer