Uncategorized

Incursion de l’armée rwandaise en RDC : une question orale adressée au ministre de la Défense


Le Ministre de la Défense Aimé Ngoy Mukena, lors de sa deuxième visite à Pinga. Il devrait s’enquérir de la situation sécuritaire dans cette région de l’Est de la RDC.

Le député national Juvenal Munubo a adressé, mercredi 6 janvier 2021, une question orale avec débat au ministre de la Défense, Aimé Ngoy Mukena. Il devra s’expliquer sur l’incursion de l’armée rwandaise sur le sol congolais et dire « quelles sont les circonstances de cette entrée et qu’envisage faire le gouvernement pour préserver l’intégrité du territoire national congolais. »

« En termes de responsabilité politique, c’est le gouvernement congolais qui doit rendre compte à l’assemblée, et le ministre compétent en cette matière c’est le ministre de la défense. Raison pour laquelle, j’ai adressé une question orale avec débat pour que le ministre nous dise s’il confirme ou pas cette présence », a affirmé Juvenal Munubo.

Selon l’élu du territoire de Walikale, la présence des éléments des Forces de Défense du Rwanda, RDF, et même ceux de l’armée burundaise se confirme de plus en plus, à travers un rapport des experts des Nations unies de décembre 2020, et l’alerte de la société civile du territoire de Nyiragongo, notamment.

« Nous avons des informations depuis plusieurs mois. Nous avons été alertés, d’abord par la société civile de Nyiragongo. Il y a les chercheurs aussi qui travaillent dans la région du baromètre Kivu Security qui ont eu à alerter sur cette situation. J’ai eu aussi à alerter moi personnellement sur la question c’était l’année passée. Mais les informations se corroborent de plus en plus par ce que là il s’agit du groupe des experts des Nations Unies, qui confirment effectivement cette incursion, fin 2019- octobre 2020 des troupes rwandaises et même des burundais sur le territoire congolais », a poursuivi le député Munubo.

Pour sa part, le porte-parole de la 34ème région militaire, le major Ndjike Kaiko Guillaume, dément cette information.

Pour lui, sur instruction du commandant Sokola 2 Nord-Kivu, une commission ICCN-Renseignement militaire a été constituée mais n’a trouvé aucune trace de la présence de l’armée rwandaise sur le sol congolais.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer