Uncategorized

RDC : 487 millions USD de déficit budgétaire compensé par les appuis du FMI et les Bons du Trésor

budget

Le Comité de conjoncture économique a annoncé, au cours de sa dernière réunion de l’année tenue le mercredi 30 décembre 2020 autour du Premier ministre, un déficit budgétaire annuel de 903 milliards FC (487 millions USD si on considère le taux moyen du Budget rectificatif de 1852 FC le dollar américain) compensé par les appuis du Fonds monétaire international (FMI) et les ressources issues des adjudications des Bons du Trésor, durant l’année 2020. Il faut ajouter qu’il y a eu aussi les appuis de la BAD (Banque africaine de développement).

“Nous avons réalisé malheureusement un déficit budgétaire annuel autour de 903 milliards de FC. Ceci s’explique par notamment par la pandémie à Covid19, les mesures de détaxations et d’allègements qui ont été prises par le gouvernement dès le mois d’avril de cette année. Ce qui a impacté négativement sur le niveau des recettes de l’État et cela a provoqué un déficit dans la gestion des Finances publiques autour de 903 milliards FC. Déficit totalement financé et résorbé par des moyens qui sont d’abord le financement de la Banque Centrale du Congo qui s’est arrêté très vite vers le mois de Juin, et finalement aussi les bons du Trésor et les appuis budgétaires du FMI”, a expliqué le ministre du Budget, Jean Beaudouin Mayo, faisant le compte rendu de la réunion.

A cet effet, il a remercié notamment le FMI pour le l’appui apporté au gouvernement et qui a permis de contenir le cadre macroéconomique et évité que le déficit budgétaire ne se creuse davantage.

“Heureusement, c’est aussi grâce à la coopération menée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi lorsqu’il est passé par les institutions de Bretton Woods à Washington (Ndlr : FMI) aux États-Unis d’Amérique”, a-t-il dit.

Rappelons qu’en avril 2020, le FMI a apporté un appui financier de l’ordre de 363 millions USD à la RDC au titre de Facilité de crédit rapide pour faire face aux effets de la pandémie de covid-19 sur l’économie nationale. Le gouvernement de la RDC a transformé cette facilité de crédit rapide en appui budgétaire pour compenser ses déficits budgétaires.

De même, la BAD a soutenu la RDC, dans le cadre de la pandémie de coronavirus toujours, avec 142 millions USD en novembre 2020 dont 70,9 millions USD ont été convertis en appui budgétaire par le gouvernement.

Outre ce soutien financier du FMI et de la BAD, le gouvernement utilisait également les revenus des Bons du Trésor pour compenser ses déficits budgétaires mensuels.

Les 903 milliards FC concernent le déficit budgétaire annuel compensé par les appuis du FMI, de la BAD et les Bons du Trésor.

Cependant, le solde général du compte du Trésor du gouvernement reste déficitaire d’environ 138 millions USD au 6 novembre 2020, selon les données de la Banque centrale du Congo.

Par Amédée Mwarabu (Deskeco)

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer