Uncategorized

Kananga :150 leaders communautaires de Nganza outillés sur l’éducation à la santé par RIDI

Débuté lundi 28 décembre 2020 à Kananga, chef-lieu du Kasaï Central, l’atelier de renforcement des capacités des membres du Comité des parents (COPA),CODESA et d’autres structures de responsabilité sociétale de la commune de Nganza s’est clôturé mercredi 30 décembre, après trois jours d’intenses activités .

Selon l’organisateur et un des facilitateurs, l’objectif était d’impliquer les leaders communautaire dans la participation citoyenne dans l’implémentation des activités de développement.

S’appuyant sur la citation de l’ex-président sud-africain Nelson Mandela selon laquelle  » tout ce qui est fait pour moi sans moi, est fait contre moi », le PCA de RIDI, Donatien Ndumbi wa Kalombo, croit que la participation de ces animateurs des ETD est indispensable.

À l’en croire, il était également question d’améliorer la prestation des services des membres de ces structures sur les techniques de sensibilisation et de mobilisation.

Il a remercié Agnès Mujinga du FPSP et André Ngalamulume de l’AJCK OSC, des partenaires qui ont déployé beaucoup d’efforts pour l’atteinte avec exactitude des objectifs préalablement assignés. Ensuite, il a salué la bravoure du staff RIDI ainsi que l’autorité municipale et sa suite.

Au cours de ces assises, plusieurs thématiques ont été abordées, notamment les notions de la COVID-19 et les mécanismes de prévention et de lutte contre cette pandémie, les rôles et responsabilités de Comité des parents dans la fourniture des services dans les écoles de la commune de Nganza, les rôles et responsabilités de CODESA dans les centres de santé ciblés et aussi les outils et techniques de sensibilisation et de mobilisation communautaire.

Les participants à cette remise à niveau sont sortis enrichis dans leur bagage intellectuel en matière de l’éducation à la santé.

Ils ont congratulé les partenaires de RIDI et tous les intervenants pour la réussite de la tenue de cette activité.

Ayant présidé la cérémonie de clôture dans les installations de l’EP1 Mukoleshi, le bourgmestre de la commune de Nganza a exhorté les participants à s’inscrire à l’école de la recevabilité dès leur retour dans leurs bases respectives.

Cet atelier rentre dans le cadre du projet de sensibilisation et de renforcement des structures de responsabilité sociétale en matières de santé et d’éducation de Nganza mis en œuvre par RIDI, grâce à l’appui financier de l’USAID et technique de DAID.

Par JC BAKS Shamois

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer