Société

« L’alternance obtenue en 2018 n’était que partielle. Elle est en train de se concrétiser avec les mutations en cours dans les institutions (Joseph Nkinzo, CASC, JMAD 2020)

Par La Rédaction

« Le 30 Décembre restera pour le CASC ainsi que la RDC une date historique, date
des grandes manifestations du CASC en 2017 ,date des premières élections
consacrant l’alternance. Oui nous avons obtenu cette alternance par les élections du 30 Décembre 2018. » a noté Joseph Nkinzo, Coordonnateur du Collectif d’actions de la société civile (CASC) au cours de la messe organisée par son organisation pour commémorer la mort de Rossy Mukendi et Luc Nkulula
.

Et de poursuivre: « Cette alternance n’était que partielle et par les consultations et
le discours du Chef de l’État et les changement en cours à la tête des autres institutions dont le parlement et autres, nous attestons que l’alternative tant attendu
est en train de se concrétiser et surtout en train d’aboutir au changement du système
tant décrié hier par le peuple Congolais. Ces évènements sont consécutifs au constat
de la non marche de l’alliance FCC-CACH et la Campagne menée par le CASC pour
un dialogue national qui a abouti au dialogue autour du Chef d’État appelé
« consultations nationales »

*MOT DU COORDONNATEUR DU COLLECTIF D’ACTION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE À L’OCCASION DE LA JMAD 2020*

Honorable Députés et Sénateurs, Excellences, Révérends Pères & Pasteurs, & Monsieur
l’Abbés, Mesdames, Mes demoiselles et Messieurs, en vos titres et qualités respectifs,
Distinguées invitées, Chers camarades activistes au sein des Mouvements Pro-
Démocratie.
C’est pour nous un honneur de placer ce mot de circonstance à l’ occasion de cette
journée de la JMAD ou nous commémoration le martyrs de l’alternance
démocratique, membres du CASC.
Nous ne sommes pas réuni pour pleurer nos collègues, frères et amis Luc KULULA et
Rossy MUKENDI ; mais nous sommes là pour les commémorer, les célébrer et surtout
hisser plus haut le flambeau de la lutte citoyenne qu’ils ont portée jusqu’au sacrifice
suprême, pour un Congo réellement démocratique ou la bonne gouvernance et
l’alternance de dirigeants au sommet de l’État caractérisent la gestion globale de la
république.
En effet, c’est depuis 2016 que le collectif d’actions de la société civile CASC en
sigle, plateforme regroupant en son sein les organisations formelles de la société civile,
les Mouvements citoyen, les Organisations Féminines et des personnalités ; est à
l’œuvre sur terrain soit directement ou indirectement par l’entremise de ses membres
dont :
Il est temps, la Lucha, Compte à rebours, collectif 26, chemin de la paix,
Michée, KOKORIKO, EKOKI Femme solidaire, SOFFLECO, ACCAJ, IDGPA, La voix
de sans voix, UJCC, Les Amis de Nelson MANDELA, Le Forum citoyen, et tant
d’autres mouvements et organisations traditionnelles de la société civile.
Des marches pacifiques, des Sit-in, des tribunes d’expression populaire ont été au
rendez-vous pour revendiquer l’alternance démocratique, et nous en avons payer le
prix : de centaine de blessés graves, des incarcérations, des tortures physiques et
morales, ainsi que des arrestations arbitraires ne nous ont pas découragé. Ici, nous
rendons un vibrant hommage à Maitre Merveille GOZO, au Dr. Denis MUKWEGE
(membre d’honneur du CASC) a Musasa, Maitre Fred BAHUMA, Maitre Chris SHEMASI,
Bienvenu MATUMO, Herman MBUA, Steve Matenga, Edith SOLIDE, Martin Milolo,
Professeur Mbata, Freddy Marcel, Samuel BOSASELE, JC EKOSA, Dan Mbengo, Maitre
Junior, Gode Kalonji, sans oublier le CLC, DEBOUT CONGOLAIS et FILIMBI qui ont
soutenu sur terrain cette lute citoyenne.
Hommage aux familles biologiques de LUC et de ROSSY, qui ont supporté
l’insupportable au regard du mal que ça fait dans la chaire de perdre un être cher.
Le 30 Décembre restera pour le CASC ainsi que la RDC une date historique, dates
des grandes manifestations du CASC en 2017 date des premières élections
consacrant l’alternance. Oui nous avons obtenu cette alternance par les élections du
30 Décembre 2018. Cette alternance n’était que partielle et par les consultations et
le discours du Chef de l’État et les changement en cours à la tête des autres institutions dont le parlement et autres, nous attestons que l’alternative tant attendu
est en train de se concrétiser et surtout en train d’aboutir au changement du système
tant décrié hier par le peuple Congolais. Ces évènements sont consécutifs au constat
de la non marche de l’alliance FCC-CACH et la Campagne menée par le CASC pour
un dialogue national qui a abouti au dialogue autour du Chef d’État appelé
« consultations nationales ».
La JMAD est un évènement de commémoration des martyrs de l’Alternance
Démocratique. De part cet évènement, nous plaidons pour la reconnaissance de nos
vaillants Luc Nkulula et Rossy Mukendi comme Héros Nationaux Kabila – Lumumba.
Dès le mois de Janvier, nous déclenchons les préparatifs de la JMAD 2021 avec le
même objectif.
Nous revendiquons deux monuments à Goma et à Kinshasa, respectivement pour LUC
et ROSSY afin d’immortaliser leur lutte.
La JMAD que nous lançons aujourd’hui est un cri d’alarme pour dire : PLUS JAMAIS ÇA
en RD Congo.
Le Congo est grand, il exige de nous la grandeur parce que Le Peuple gagne toujours
Pour un Congo nouveau :
Abat la dictature,
Abat les crimes odieux,
Abat les arrestations arbitraires,
Abat la corruption,
Abat les glissements et toute sorte d’antivaleur contre la République Démocratique.
Que VIVE LUC NKULULA, VIVE ROSSY MUKENDI, VIVE LE CASC VIVE LA RDC.
Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo.
Je vous remercie.
Levons-nous pour allumer les flammes de la lutte citoyenne en leur mémoire.

Fait à Kinshasa, le 29 -12 – 2020
Joseph NKINZO
Coordonnateur National

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer