Société

Festivités de fin d’année: Solange Masumbuko lance l’Opération “Toza lolenge moko” et partage des repas avec les passants de toutes catégories

Par la Rédaction,. congoreformes.com

Répondant à l’appel à la solidarité lancé par le chef de l’État, la députée nationale Solange Masumbuko vient de lancer l’opération “Toza lolenge moko” qui consiste à partager un repas de cœur avec les différentes familles résidant dans sa circonscription, pendant ces festivités de Noël et de nouvel an 2021.

L’opération a été lancée dimanche 27 décembre dans les rues de Kinshasa. L’élue de Lukunga a installée des tables en 3 rangées dont une des enfants, une pour les femmes et une autre pour les hommes.

Paroissiens des églises, enfants dits de la rue, les shégués, les vendeurs dans les marchés et autres personnes nécessiteuses ont reçu des plats à emporter et des cartes des vœux pour le nouvel an, des mains de la Députée Solange Masumbuko Nyenyezi.

Les bénéficiaires, qui ont ainsi mangé et bu comme des princes, décomplexés, ont remercié leur élue pour sa générosité. Hommes, femmes, jeunes et vieux, tous ont dit renouveler leur attachement à Solange Masumbuko qui “ne les oublie jamais, en temps de bonheur ou de malheur”.

Une action qui tombe à pic

“L’année 2020 a été une année particulièrement bouleversante car elle a été principalement marquée par la crise sanitaire dûe à la pandémie à corona virus qui a impacté le train de vie des habitants de la Planète Terre. Au niveau de notre pays, un tel surgissement et ses différents impératifs ont été très pénibles à vivre. La RDC avec les valeurs de solidarité, d’entraide et de communion qui la caractérisent avait du mal à suivre un rythme normal de vie. D’un côté les uns ont perdu leurs vies, les autres sont affectés, stressés voir même désespérés, perdant ainsi l’enthousiasme de vivre et le sourire aux lèvres”, a souligné la Députée AFDC-A Solange Masumbuko.

“L’opération “Toza lolenge moko” a pour objectif deDévelopper davantage la proximité entre la population et son élue, en consolidant une communion entre eux”, a-t-elle indiqué.

Il est question pour la Députée de se rapprocher des populations pour alléger leurs souffrances en cette période de Covid, source de multiples crises ; de combattre tant soit peu la faim et la famine, d’éveiller en la population les valeurs de solidarité, d’entraide et de fraternité.

Cet élan n’est pas une première, parce qu’avec sa plateforme ADEAC (Action pour le Développement et l’Autonomisation des Communautés Africaines), elle est déjà habituée à être aux côtés des populations démunies et désireuses de soutien de toute nature. C’est ce qui explique ses différentes actions de financement des micros entrepreneurs à travers la CASOPEC (Caisse de Solidarité Populaire d’Épargne et de Crédit), ses aides alimentaires, sa sensibilisation et le don des kits pour le lavage de mains, masques et autres dans le contexte de la Covid-19.

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer