Société

Journée des Martyrs de l’Alternance Démocratique : Les reliques de Luc Nkulula et Rossy Mukendi ce 30 décembre au musée national

Par Oscar BISIMWA

Le Collectif d’actions de la société civile (CASC) veut immortaliser la mémoire de ses membres Luc Nkulula et Rossy Mukendi, décédés à fleur d’âge, au plus fort de leur lutte pour l’alternance démocratique en République démocratique du Congo.C’est dans ce cadre que le CASC vient de décréter le 30 décembre de chaque année, Journée des martyrs de l’alternance démocratique en RDC (JMAD).

Pour sa première édition, de cette année 2020, le CASC organise une messe d’action de grâce, mardi 29 décembre à la cathédrale Notre-Dame du Congo en mémoire des deux martyrs de l’alternance. Elle sera suivie d’une exposition, dimanche 30 décembre au musée national, situé sur le boulevard triomphal non loin du palais du peuple.

Plusieurs délégations officielles, des partis politiques, ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques, organisations de défense des droits de l’homme, organisations paysanes et autres associations sans but lucratif, passeront tour à tour pour visiter les stands consacrés aux expositions des reliques des deux braves gens.

Décédé dans un incendie visiblement ciblé, Luc Nkulula était le responsable du Collectif d’actions de la société civile dans la partie Est de la RDC. Pour sa part, Rossy Mukendi, fauché lors des marches organisées par la société civile pour réclamer l’organisation des élections, était un des membres les plus actifs du CASC à Kinshasa.

Le pouvoir en place, fruit notamment de la lutte citoyenne pour l’alternance démocratique qui a vu ces deux jeunes perdre leurs vies, va sûrement se déployer pour honorer leur mémoire, à l’occasion de la JMAD 2020.

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer