Province

Kasaï Central : les habitants de Ndesha et Katoka sensibilisés sur la lutte contre l’insécurité

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité, le gouverneur a.i. de la province du Kasaï Central a pris part, dimanche 20 décembre 2020, à la messe de la paroisse Notre Dame pour la
bénédiction finale de la célébration eucharistique du quatrième dimanche de l’Avent,
à l’issue de laquelle il a échangé avec ses administrés sur l’insécurité qui règne dans les communes de Ndesha et Katoka.

Tharcisse Kabatusuila Mbuyamba a, d’abord, félicité les jeunes de la commune de Ndesha pour avoir livré douze (12)/ inciviques à la police en début du mois de novembre. Il a, dans la foulée invité les fidèles de cette paroisse catholique (habitants de Ndesha et de Katoka) à tisser de bonnes relations avec les services de sécurité pour décourager les cambrioleurs et les bandits à Kananga et, surtout permettre, à la police, de démanteler ce réseau de malfrats.

” Dites-moi : ces voleurs résident au ciel ? Ils vivent dans nos communautés. Acceptez seulement de collaborer avec la police, surtout les jeunes. Je profite de cette opportunité pour remercier les jeunes de la commune de Ndesha. Ils ont dénoncé les douze malfrats que sur lesquels nos services ont mis la main dans une avenue de ce côté. Faites la même chose. J’aimerais qu’un jour, que ça soit le cas partout. Nous ne dormons pas à cause de l’insécurité qui bat le record chez-nous. Voilà ce qui nous amène aujourd’hui ici. Jeunes gens, dénoncez ces inciviques auprès, même, de notre curé de la paroisse. Bravez la peur. Nous allons vous protéger comme nous l’avions fait pour les autres…” , a-t-il insisté.

Au cours de son allocution, l’autorité provinciale est revenue sur les nouvelles dispositions prises par le président de la République, le 14 décembre 2020, contre la deuxième vague de COVID-19 en RDC,

Kabatusuila Mbuyamba a appelé sa population à s’approprier ses mesures qui visent à les protéger.

” Vu les effets néfastes de la pandémie du nouveau Coronavirus qui a ravagé des milliers de gens dans le monde, voire notre évêque Mulumba Kalemba, le président de la République n’a pas voulu que la situation s’empire . Il a pris des mesures pour vous protéger. Nous sommes, tous, recommandés à porter le cache-nez. Respectons la distance physique. Annulons tous nos déplacements nocturnes. Dès qu’il est 20h, soyez déjà chez-vous à la maison. Évitez des problèmes avec notre police. Nous sommes jusque là dans la période d’observation. Nous allons prendre d’autres décisions après, comme qui dirait +tshianza tshitu tshia bomba mwana,tshitu tshia munyoka+, bien entendu en Tshiluba: “la main qui flatte l’enfant est celle qui le châtie” a-t-il annoncé.

La célébration eucharistique a pris fin dans une ambiance conviviale. Le gouverneur a.i., qu’accompagnaient des ministres provinciaux, son directeur de cabinet et la bourgmestre de Katoka ont communié avec le conseil paroissial de Notre Dame de Sept douleurs sur les besoins réels de la population de cette partie de la ville notamment la pénurie d’eau potable, autour d’un repas dominical.

Par JC BAKS Shamois

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer