Uncategorized

Kinshasa : l’APLC annonce avoir constaté des indices sérieux de blanchiment de capitaux dans le chef de l’Access Bank RDC


Échange de monnaie en francs congolais par un cambiste à Kinshasa.


L’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC) annonce avoir constaté des indices sérieux de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme dans le chef de l’Access Bank RDC.

Dans un communiqué de presse parvenu mercredi 16 decembre 2020 à Radio Okapi, l’APLC confirme avoir saisi le passeport du directeur général de cette banque et perçu une caution de 30.000 USD en présence de son avocat.

Une enquête a été ouverte par l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption en rapport avec les présumés blanchiment de capitaux et financement du terrorisme par Access Bank. C’est à titre de garantie que le directeur général de cette banque, Arinze, a remis à l’APLC son document d’identité et une caution. 

En revanche, dans un autre communiqué de presse publié sur son compte tweeter officiel, Access Bank qualifie les accusations de l’APLC des allégations sans fondement à ce jour.
Saisie, la banque parle d’un audit des comptes qui avait été initié à ce sujet par un cabinet international d’audit externe indépendant. Les résultats de l’audit tels que repris dans son rapport, précise le communiqué, n’ont fait état d’aucune anomalie ni disfonctionnement pouvant confirmer ces pratiques illicites décriées.

Access Bank affirme exercer ses activités en conformité avec la règlementation de la Banque centrale et se déclare disposée à travailler avec les organes régulateurs du secteur financier en RDC.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer