Uncategorized

RDC-Félix Tshisekedi au Congrès : éclaircis politiques, sociaux…

 

Félix Tshisekedi au Congrès : éclaircis politiques, sociaux…

Lors de son discours à la Nation prononcé devant le Congrès le 14 décembre 2020 , le Président Congolais  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est appesanti sur plusieurs points de la vie nationale:

  • Le volet politique
  • Et le volet social de la population.
  • Le volet sécuritaire
  • Le volet diplomatique

La séance était présidée par le Président du Sénat, M. Thambwe Mwamba, assisté par le Président Provisoire de l’assemblée Nationale, Mr Mboso Nkodia, doyen d’âge.

En introduction, le Président Tshisekedi a rappelé le contenu de son tout premier message sur l’état de la Nation prononcé une année plus tôt avec ses promesses, ses réalisations ainsi que ses ratés.

Le Président congolais a rappelé les difficultés qu’il a eues dans le cadre de la coalisation FCC-CACH  les obstacles rencontrés, les « Humiliations tolérées », les sacrifices consentis… et qui n’ont pas suffit  à faire fonctionner convenablement les Institutions.

Conséquence, il a été amené à organiser des consultations, à en tirer les conséquences avec l’annonce de désignation d’un informateur pour mettre en place un gouvernement qui fonctionnera en harmonie avec le Président de la République.

Il a au passage rendu hommage aux élus du peuple et principalement aux députés qui se sont réappropriés la marche vers la démocratie et ont pris leurs responsabilités en initiant une pétition qui a conduit à la chute du bureau de l’assemblée nationale.

Sur le volet social, le Président de la République a énuméré une série de réalisations :

  • La gratuité de l’enseignement primaire bien sûr,
  • L’amélioration de l’accès à l’eau avec l’augmentation de capacité des usines de pompage d’eau à Kinshasa : à Lemba Imbu avec une capacité de 220 mille mètres cubes, à Binza Ozone avec une capacité de 300 mille mètres cubes particulièrement et dans une moindre mesure à l’intérieur du pays avec de nouvelles constructions et des forages de puits d’adduction d’eau dans plusieurs localités
  • Pour l’électricité,  la création de l’ANSER pour l’électrification en milieu rural et la libéralisation de la distribution de l’électricité, la finalisation du projet Grand Inga.

Au volet sécuritaire, le Président congolais a annoncé :

  • La reprise de la coopération militaire avec les Etats-Unis,
  • La construction de l’Ecole de guerre l’année prochaine  en coopération avec la France, ainsi que   la formation et la remise à niveau des officiers, l’ouverture de l’ Académie de police et de défense, début 2021.

Quand aux Forces armées congolaises, elles sont dotées de moyens de plus en plus performants pour qu’elles assurent la sécurité du pays.

Sur le plan diplomatique, le Président de la République a affirmé que la RD Congo reprend de plus en plus sa place sur l’échiquier international.

Le Président congolais a loué les efforts de la RD Congo dans la lutte contre la COVID19 mais a averti qu’une deuxième vague se profilait à l’horizon et qu’il était utile de continuer à respecter les instructions d’usage.

Sur le plan environnemental, la RD Congo  a amorcé  le projet « un milliard d’arbres » destiné à lutter contre les effets du réchauffement climatique.

Le discours du Président Tshisekedi est porteur d’espoir. Il a été parsemé  des points qui montrent un léger frémissement positif dans la conduite des affaires de l’Etat. Si dans les mois à venir le Congo maintient le cap dans la bonne gouvernance, dans le combat contre la corruption et dans une plus grande mobilisation des recettes publiques, bien de réalisations auront lieu, en respect au leitmotiv : « Le Peuple d’abord ».

Par Cheik FITA (Envoyé spécial de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique)

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer