Politique

Discours de Fatshi sur l’état de la nation : les 10 attentes de la population (Députée Solange Masumbuko)

Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo va s’adresser à la nation, ce lundi 14 décembre au palais du peuple, devant les députés et sénateurs réunis en congrès pour la circonstance.

D’ores et déjà, la Députée Nationale Solange Masumbuko Nyenyezi jointe par Congo Réformes se dit consciente du contexte socio-économique très complexe dans lequel intervient le discours sur l’état de la nation que va prononcer le chef de l’État. À l’en croire, le peuple est conscient du fait que la pandémie de Coronavirus a provoqué un ralentissement substantiel de l’activité économique, impactant sensiblement le trésor public.

Cependant, cette élue de Lukunga à Kinshasa, toujours proche de sa base, résume en 10 points, les questions majeures sur lesquelles, le peuple attend une parole d’honneur de la part du premier citoyen du pays.

  1. L’amélioration de la mise en œuvre de la gratuité de l’éducation de base notamment par la construction des nouvelles écoles, la réhabilitation de celles existantes, l’amélioration des conditions de vie des enseignants ;
  2. Des orientations claires sur une riposte plus rationnelle contre la COVID-19, une riposte qui tienne compte des réalités particulières de la RDC. Le peuple attend aussi le mot du Chef sur l’amélioration de l’accès par tous les congolais aux soins de santé de qualité qui passe notamment par la réhabilitation et l’équipement des hôpitaux provinciaux de référence et la construction des centres de santé dans les milieux éloignés ;
  3. La lutte contre les erosions qui engloutissent des quartiers entiers et menacent même certaines chaussées ;
  4. L’amélioration des salaires des fonctionnaires de l’État, notamment avec la mise en œuvre de l’accord de Mbudi;
  5. Le changement des mentalités, facteur important pour l’émergence auquel aspire le pays;
  6. La lutte contre la corruption à tous les niveaux et renforcement de la pression pénale contre les présumés auteurs de la corruption, corrupteurs et corrompus. Ici, le peuple attend avoir la lumière sur les fonds recouvrés sur base du travail de l’inspection générale des finances (IGF) et leur affection ;
  7. La création d’emplois pour les milliers de jeunes au chômage et l’encadrement des quelques emplois des congolais qui œuvrent dans les secteurs formel et informel ainsi que l’appui à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes.
  8. La lutte contre les violences faites aux femmes et la mise en œuvre effective de la parité homme-femme;
  9. L’amélioration du panier de la ménagère par une politique efficace de relance de la production agricole intérieure, la construction des routes de desserte agricole et la maîtrise des importations;
  10. Les routes d’intérêt national et de la voie urbaine en état de délabrement indescriptible, cause des embouteillages monstres notamment dans la ville de Kinshasa.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer