Uncategorized

RDC-Conseil de sécurité : débats houleux autour de la proposition d’Antonio Guterres pour le renouvellement d’une année du mandat de la MONUSCO


Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors d’une conférence de presse, le 02/09/2019 à Kinshasa.

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a plaidé pour une prorogation d’un an du mandat de la MONUSCO, qui expire le 20 décembre 2020. Cette proposition a été formulée lors de la réunion du Conseil de sécurité sur la République démocratique du Congo organisée cette semaine.

Une prorogation qui a donné lieu à des échanges de vues entre les membres du Conseil alors que se dessine un retrait graduel et progressif de l’opération de paix.

La France estime important que la MONUSCO puisse atteindre sa pleine capacité opérationnelle, avec une reconfiguration de sa brigade d’intervention. Les Etats-Unis invitent, de leur côté, la Mission onusienne à planifier la remise de certaines tâches aux autorités congolaises, et à l’équipe pays de l’ONU, pour se concentrer sur la réforme du secteur de la sécurité.

La Belgique souhaite, pour sa part, une démarcation claire, entre les compétences de l’opération de paix et celles de l’équipe pays.

La Russie s’est dit prête à travailler sur une résolution mettant en avant les tâches concrètes de la MONUSCO, mais estime que toute reconfiguration de cette dernière doit tenir compte de la situation sur le terrain, et des priorités établies par Kinshasa.

Un avis partagé par la Chine qui souligne que le retrait de la mission dépendra des capacités du gouvernement à assurer la sécurité.

Pour l’Afrique du Sud, la Tunisie, le Niger et Saint-Vincent-les-Grenadines, il est indispensable que le Conseil fournisse à la MONUSCO tous les moyens nécessaires pour exécuter son mandat en collaboration avec Kinshasa.

Selon eux, une sortie précipitée de la mission, guidée par des considérations budgétaires, serait désastreuse et saperait des décennies d’investissement dans le maintien de la paix.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer