Uncategorized

RDC : 4 ans de prison pour Patrick Djanga, chef de la dissidence d’AFDC et Alliés

Une vue du quartier de la Gombe, le quartier d'affaires de Kinshasa (illustration).
Une vue du quartier de la Gombe, le quartier d’affaires de Kinshasa.

En RDC, le tribunal de paix a rendu sa décision en première instance jeudi 3 décembre 2020 concernant le regroupement AFDC et Alliés.

Le chef de la dissidence Patrick Djanga Kalakata écope de quatre ans de prison et les avocats de Néné Nkulu promettent d’aller en appel pour défendre leur groupe. Modeste Bahati Lukuebo est reconnu comme seul représentant légal du regroupement.

Faux et usage de faux, usurpation d’identité, utilisation irrégulière des emblèmes du parti. Le tribunal de paix de Ngaliema n’a pas été clément avec Patrick Djanga Kalakata, président .

Par RFI

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer