Société

RDC: que les conclusions des consultations soient conformes à la constitution et aux lois de la République recommandent “les organisations phares de la Société Civile”.

Alors que la nation toute entière attend le discours du président de la République au cours duquel il devrait donner les conclusions de consultations qu’il venait de clôturer, plusieurs organisations de la société civile sont montées au créneau, ce mercredi 02 décembre 2020, pour inviter les différents acteurs à la sagesse.

Dans leur déclaration lue devant la presse dans la grande salle de la Paroisse Catholique Notre Dame de Fatima, ces leaders des Organisations de la Société Civile recommandent au Président Félix Tshisekedi de veiller à ce que les conclusions de ces consultations n’entravent pas le bon fonctionnement des institutions démocratiquement installées et qu’elles soient conformes à la constitution et aux lois de la République. “Qu’elles soient de nature à résoudre des questions sociales, économiques et sécuritaires du pays”.

Aux partenaires de la Coalition au pouvoir FCC –CACH, ces organisations de la société civile conseille de privilégier le dialogue au haut niveau en vue de dissiper les malentendus qui les opposent. La population est invitée, quant à elle, à demeurer vigilante et à ne pas céder à la manipulation politicienne.

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration :

DECLARATION COMMUNE DES ORGANISATIONS PHARES DE LA SOCIETE CIVILE EN RAPPORT AVEC LA SITUATION POLITIQUE EN RDC DEPUIS LE LANCEMENT DES CONSULTATIONS PRESIDENTIELLES

Nous, Leaders des Organisations de la Société Civile, réunis ce mercredi, 02 Décembre 2020 dans la grande salle de la Paroisse Catholique Notre Dame de Fatima, aux fins d’analyser de manière approfondie la situation politique que traverse notre pays depuis le lancement des consultations initiées par le Président de la République, S.E Félix – Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, constatons ce qui suit:

1. Des agitations au sein de la classe politique qui ne cessent de s’exarcerber du jour le jour ;

2. Un climat de méfiance et d’accusation mutuelle entre les partenaires en coalition au pouvoir (FCC – CACH) qui plombent le fonctionnement des institutions aux prejudices des aspirations de la population;

3. La déterioration continue de la situation socioéconomique et sécuritaire du pays aggravant ainsi les conditions de vie de la population;

4. La tentative de destabilisation des institutions politiques démocratiquement établies à l’issue des elections de décembre 2020.
Eu égard à ce qui précède, en vue de préserver la paix et les acquis de la démocratie qui se traduisent par la première alternance pacifique que notre pays a connu depuis son accession à l’indépendance, les leaders des organisations de la société civile recommandent ce qui suit:

  • À Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, en tant que garant du bon fonctionnement des institutions:

– Que les conclusions de ces consultations n’entravent pas le bon fonctionnement des institutions démocratiquement installées et qu’elles soient conformes à la constitution et aux lois de la République;
– Qu’elles soient de nature à résoudre des questions sociales, économiques et sécuritaires du pays

Aux partenaires de la Coalition au pouvoir FCC –CACH: De privilégier le dialogue au haut niveau en vue de dissiper les malentendus qui les opposent

A la population:

De demeurer vigilante et de ne pas céder à la manipulation politicienne.
En cas de violation de la constitution de s’autoprendre conformément aux dispositions constitutionnelles, en vue d’imposer le respect de la constitution par tous;

Fait à Kinshasa, le 02 Décembre 2020

Les signataires

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer