Politique

AFDC-A : Le Tribunal efface la dissidence conduite par Néné Nkulu et confirme Modeste Bahati Président et Autorité morale du Regroupement

Par Oscar BISIMWA

C’est la fin, la fin du feuilleton intitulé “dédoublement du Regroupement politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés”. Le Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe vient de trancher. Il n’existe qu’une seule AFDC-A, avec à sa tête une seule autorité, en l’occurrence le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo, Président National de l’AFDC.

“Le Tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe, siégeant en matière civile au premier degré à son audience du 23 novembre 2020,… statuant publiquement et contradictoirement à l’égard du requérant Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo, le ministère public entendu, le confirme en qualité de Président national statutaire du Regroupement politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A en sigle”, indique un extrait du jugement dudit tribunal dont une copie est parvenue à Congo Réformes.

Ce jugement du tribunal de grande instance vient donc mettre définitivement fin à plus d’une année de supercherie, de la part de l’actuelle Ministre d’État, Ministre du travail Néné Nkulu et les quelques cadres et militants qui se sont lassés induire en erreur.

Heureusement pour eux, le leader de leur régroupement est toujours prêt à les accueillir dans leur maison AFDC-A. Modeste Bahati Lukwebo l’a réaffirmé lors du dernier congrès de l’AFDC tenu à Kinshasa.

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer