Uncategorized

RDC : Joseph Kabila en “tournée dans la région du Katanga pour bientôt”

Par Angelo Mobateli

L'”arrivée imminente ” de l’ancien président de la RD Congo et sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange, a été annoncée mercredi 25 novembre 2020 à Lubumbashi pour une “tournée pour bientôt dans la région du Katanga”, par Martin Kabwelulu, président du Rassemblement des députés katangais (RDK), qui n’a révélé ni la date ni l’heure.

” Dans son agenda, il se rendra dans toutes les quatre provinces issues du démembrement du Katanga, à commencer par le Haut-Katanga”, a-t-il indiqué au cours d’un point de presse à Lubumbashi, rapporte Radio Okapi.

Le chef-lieu du Haut-Katanga sera la première étape de la visite d Joseph Kabila, Autorité morale du Front commun pour le Congo (FCC), depuis l’alternance intervenue au sommet de l’État, le 24 janvier 2019.

À cet effet, le RDT appelle à une grande mobilisation pour réserver un accueil chaleureux à l’ancien président de la RDC, de surcroît fils du terroir.

“Après une passation civilisée du pouvoir au sommet de l’État, le Chef de l’État honoraire mérite un accueil chaleureux. Nous invitons toutes les forces vives à s’apprêter pour recevoir le sénateur à vie Joseph Kabila”, a exhorté l’ancien ministre des Mines, Martin Kabwelulu, actuellement député national.

Dans le cadre de l’arrivée prochaine de Joseph Kabila dans la région du Katanga, tous les états-majors au sein du FCC se mobilisent pour pour lui réserver un accueil délirant.

MARTIN KABWELULU APPELLE À L’UNITÉ DE TOUS LEADERS KATANGAIS

Martin Kabwelulu a
appelé à l’unité de tous les leaders katangais, les invitant à bannir tous les conflits qui les divisent :

« Regardez dans toutes les provinces, vous allez constater que c’est au Katanga qu’il y a beaucoup plus de conflits entre leaders katangais. Et lorsque vous examinez le mobile de ces conflits, vous voyez le soubassement de ces conflits, ce sont des simples motifs qui séparent les gens ici. Ou alors en fin de compte, c’est un problème peut être d’orgueil de chacun et le RDK est en train de travailler là-dessus pour voir si nous ne pouvons pas parvenir à unifier les leaders katangais. Lorsque nous étions ici nous avions visité certaines notabilités katangaises qui nous ont bien reçus et qui ont accepté de travailler avec nous pour l’unité de tous les leaders katangais. Il n’y pas de raison profonde de cette séparation. Il n’y en a pas. Ou bien ce sont les luttes de profits, les luttes d’intérêts. Ce n’est pas normal que nous puissions rester comme ça à faire de la politique”, a-t-il plaidé.

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer