Uncategorized

RDC : toujours mal en point, Kamerhe va-t-il être évacué à l’étranger ?

 Emprisonné depuis avril 2020, l’état de santé de Vital Kamerhe, directeur du cabinet du chef de l’État, devient de plus en plus préoccupant, d’après le vice-ministre de la Justice, Bernard Takahishe, qui lui a rendu visite le mardi 24 novembre 2020.

Le gouvernement congolais pense-t-il déjà à son évacuation ?

Pour Bernard Takahishe, son état mérite une prise en charge appropriée hors du centre médical, où il est soigné actuellement. Mais le ministre intérimaire de la Justice n’a pas dit exactement s’il comptait soumettre au gouvernement son évacuation à l’étranger.   

De son côté, le Secrétaire général de son parti politique, l’Union pour la Nation congolaise (UNC), Aimé Boji Sangara, la demande est réitérée. Celle de voir les autorités se pencher sur la question de la santé de Vital Kamerhe. Demande formulée lors d’un point de presse le mardi à Kinshasa. 

Son état actuel a suscité la sympathie de l’artiste musicien Héritier Watanabe. Sur Twitter, l’ancien sociétaire de Wenge Musica Maison Mère a écrit ceci : « En ce moment de souffrance où vous êtes rongé par la maladie, ma prière est que Dieu se souvienne même d’un seul bienfait que vous avez pu faire pour qu’il vous guérisse. Que la grâce du Christ vous accompagne jusqu’à la guérison Mwalimu. »

Vital Kamerhe a été condamné, le 20 juin 2020, à vingt ans des travaux forcés pour détournement des fonds publics. Cela est lié aux travaux de 100 jours dont le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi supervisé les travaux, particulièrement ceux des maisons préfabriquées destinées aux militaires.

Par Dido Nsapu (DC)

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer