Uncategorized

RDC : 35 morts après attaques des ADF à Beni


Entrée Sud d’Oicha, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Samedi 14 novembre 2020.

Une trentaine de personnes ont été tuées ces dernières 24 heures dans le groupement Bambuba-Kisiki et dans le Parc national des Virunga en secteur de Rwenzori, dans le territoire de Beni.

Selon un communiqué officiel du gouvernement provincial du Nord-Kivu, publié mardi 17 novembre 2020, « la découverte macabre des corps des victimes a été faite ce matin, au moment où six personnes ont été tuées et une autre blessée par balle lors d’une nouvelle attaque des rebelles ougandais des ADF dans la localité de Kokola, située entre Oicha et Eringeti ».

A travers ce communiqué, le porte-parole du gouvernement provincial condamne ces meurtres et présente la compassion des autorités provinciales envers les familles des victimes.

Le délégué du gouverneur dans la région d’Eringeti, Sabiti Mbafumoja, indique que les FARDC sont à la recherche de ces assaillants qui ont pris la direction de la forêt vers l’est de Kokola:

 « C’est vers six heures du matin qu’il y a eu attaque au niveau de Kokola. Jusqu’à présent nous sommes en train de faire le suivi pour avoir quand même le bilan total. Pour le moment, il n’y a pas encore le déplacement des populations, sauf il y a un blessé qui est arrivé déjà à l’hôpital de référence d’Eringeti. Et d’ailleurs, l’armée est en train de poursuivre l’ennemi jusqu’à présent. Nous sommes en train de dire à la population de rester calme car l’armée est là et en train de sécuriser la population et surtout le mieux serait d’être en collaboration et d’envoyer les informations en temps opportun ».

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer