Uncategorized

Kananga : ISDR-Tshibashi lance 73 nouveaux diplômés sur le marché de l’emploi

L’année académique 2019-2020 s’est clôturée de la plus belle des manières à l’Institut supérieur de développement rural de Tshibashi(ISDRT), samedi 14 novembre 2020 à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central.

C’est une double cérémonie jumelée, collation des grades et clôture de l’année, présidée par le ministre provincial de Justice faisant fonction de gouverneur a.i. en mission, Godefroid Mubiayi Buabua.

Pour cette promotion de graduat et licence, à plus 50 lauréats ont été conférés des grades de fin de leurs études supérieures.

Dans son speech, le directeur général de cet établissement d’enseignement supérieur, le professeur Laurent Kadiebwe, a loué les efforts des enseignants tendant à améliorer la qualité de l’éducation de ce côté et aussi le niveau qu’occupe l’ISDRT actuellement sur l’échiquier provincial.

Par la même occasion,il a salué l’engagement du Chef de l’État dans le rétablissement de la paix et l’éradication de la pandémie de COVID-19 en RDC, sans lesquelles cette année académique serait utopique.

” C’est un sentiment de satisfaction. Nous ne savions que nous devrions pas terminer l’année. C’est un ouf de soulagement en regardant ces enfants qui étaient inquiets. Ce n’est pas une rumeur, la COVID-19 est une réalité. Chez-nous, aucun cours n’a été reporté. Pour les enseignants qui vivent à l’étranger, les matières ont été assimilées par leurs assistants chefs des travaux. Nous rendons hommage au Chef de l’État pour l’intérêt qu’il a placé dans la lutte contre la pandémie. Il y a eu beaucoup de distinctions mais nous avons primé un qui a réalisé le pourcentage le plus élevé”, s’est-il réjoui.

En termes d’évaluation, le professeur Laurent Kadiebwe Tshidjika a précisé que les cours se sont déroulés en toute sérénité et les quelques cas isolés de dérapages signalés ont été sanctionné selon les textes légaux qui régissent cette institution.

“Deux nouvelles filières ont été ajoutées, notamment, la communication sociale et la nutrition, suite aux problèmes de santé nutritionnelle répertoriés sur le terrain par les TDR”, a-t-il soutenu.

Une réalisation de taille à mettre à l’actif de ce nouveau comité une année après, c’est l’érection d’un bâtiment constitué de quatre auditoires à Muimba, dans la commune de Nganza, pouvant abriter les séances des promotions terminales, réponse à l’encombrement observé au campus de Kamayi.

Par JC BAKS SHAMOIS

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer