Uncategorized

RDC : l’ambassadeur canadien Simard voit « un blocage visible et sensible » dans la coalition FCC-CACH


L’ambassadeur du Canada accrédité en RDC, Nicolas Simard le 13/03/2018 à Kinshasa.

Il y a un blocage « visible et sensible » dans la coalition Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le changement (CACH), a fait remarquer, mardi 10 novembre 2020, l’ambassadeur du Canada, Nicolas Simard. Dans une interview accordée à Radio Okapi, il pense que cet obstacle empêcherait des changements voulus par la population.

« Sans prendre parti, parce que je représente une position de neutralité, mais je crois qu’il est reconnu qu’il est tout à fait normal de trouver des mécanismes par lesquels, sortir de l’impasse actuelle, pour être en mesure de livrer des changements auxquels souhaite la population politique », a ajouté Nicolas Simard.

Selon lui, le Canada est disposé à soutenir les acteurs politiques qui travaillent pour le changement souhaité par le peuple congolais dont l’amélioration des conditions sociales, à la création des emplois, à la lutte contre l’impunité et surtout à l’avènement de l’Etat de droit. 

« Je souhaite vivement, je ne serai peut-être pas là, parce que je vais quitter dans les prochaines semaines, que les leaders politiques de tous les côtés auront la maturité nécessaire pour s’entendre et livrer un programme de changement qui donne des résultats concrets pour la population congolaise », a ajouté l’ambassadeur du Canada.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer