Politique

2ème force politique de la RDC avec 145 élus directs et indirects: l’AFDC-A rejoint l’Union sacrée pour la Nation à l’appel du président Tshisekedi

Par Napoléon TSHILOBO

Le regroupement Politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A), deuxième force politique de la République démocratique du Congo avec 145 élus directs et indirects, a marqué, ce samedi 7 novembre 2020, son accord pour adhérer à l’Union sacrée pour la Nation en vue de soutenir le président Félix Antoine Tshisekedi et de briser ce triste paradoxe d’un pays immensément riche mais dont le peuple est parmi les plus pauvres du monde.

Le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo, autorité morale de l’AFDC-A, l’a annoncé à l’issue de l’audience que le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lui accordée cet après-midi au palais de la nation dans le cadre des consultations nationales qu’il a initiées.

À la tête d’une forte délégation de son Regroupement politique composée notamment de la Députée Adèle Kayinda, présidente du groupe parlementaire AFDC-A à l’assemblée nationale, la Sénatrice Vicky Katumwa, le Secrétaire Général de l’AFDC Placide Mutabunga, le Rapporteur de L’AFDC-A Rémy Musingayi…, l’autorité morale de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés a souligné que la coalition FCC-CACH n’a plus sa raison d’être. À en croire l’ancien Ministre d’État au plan, les partenaires de cette alliance ont marché sur leurs engagements à œuvrer ensemble, dans le respect de l’autorité établie, pour l’intérêt du peuple congolais.

“Ceux qui ont créé cette coalition eux-mêmes l’ont marché dessus. Vous avez vu membres de cette coalition dans la rue, les uns marchant contre les autres, c’est un message que ça ne marche pas. Pour l’AFDC-A, il faut une alternative”.

Le Professeur Modeste Bahati Lukwebo qui a toujours tiré la sonnette d’alarme sur les guéguerres continuelles et la méfiance qui caractérisaient la coalition au pouvoir, l’empêchant de se concentrer avec dévouement aux problèmes de la population, salue l’initiative du Président de la république de mettre en place l’Union sacrée pour la Nation.

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer