Uncategorized

RDC : le FCC demande à Félix Tshisekedi de rapporter les ordonnances nommant sur les trois juges constitutionnels


Conférence de presse animée par Willy Makiashi (au milieu), membre du Front commun pour le Congo (FCC) jeudi 5 novembre 2020 à Kinshasa.

Le Front commun pour le Congo (FCC) demande au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi de rapporter les ordonnances présidentielles nommant les trois magistrats de la Cour constitutionnelle.

Dans un point de presse tenu jeudi 5 novembre 2020 à Kinshasa, Willy Makiashi, membre de cette plateforme politique estime que Felix Tshisekedi est poursuivable par la justice pour haute trahison, à cause, selon lui, des violations massives de la constitution.

« Il est encore temps, pour le président de la République, de rapporter ses ordonnances, particulièrement selles n°20/116 du 17 juillet 20, portant nomination de trois nouveaux membres de la Cour constitutionnelle », a affirmé Willy Makiashi.

Selon ce député national et cadre du PALU, « pour le moment ayant placé la nation devant une telle impasse, le président de la République est poursuivable, tel que présenté déjà par d’autres experts pour tentative de renversement du régime constitutionnel qualifié de crimes imprescriptibles, contre l’Etat et la Nation par l’article 64 et d’exercice du pouvoir par les violations intentionnelles, des multiples et répétées de la constitution, qualifiées de haute trahison, par l’article 165 de la même constitution ».

Au sujet des consultations amorcées par le président de la République, Willy Makiashi indique le FCC s’exprimera au moment opportun.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer