Uncategorized

Beni : 17 morts dans une attaque armée des présumés ADF à Lisasa


Paralysie des activités à Beni suite à la journée ville morte décretée le 28/10/2020 par le groupe de pression.

Dix-sept personnes sont mortes et plusieurs autres portées disparues dans une attaque armée perpétrée dans la nuit de vendredi 30 à samedi 31 octobre 2020 dans la localité de Lisasa, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Le chef de la localité Kalunguta qui donne ce bilan provisoire attribue cette attaque aux présumés rebelles ougandais des ADF.

A en croire les témoignages du chef de la localité de Kalunguta, c’est aux environs de 2h00 locales que des hommes en armes identifiés comme des ADF ont fait incursion dans la localité Lisasa à Kalunguta. Ils ont tué au moins 17 personnes avant de piller le centre de santé où des médicaments, les biens des malades ainsi que plusieurs effets médicaux ont été emportés.

Des malades, garde-malades ainsi que certains infirmiers de garde sont toujours portés disparus.

Certaines maisons aux environs de ce centre de santé ont été également incendiées. Ces assaillants ont également vandalisé la paroisse catholique du secteur de Lisasa. Deux personnes, notamment une femme et un homme y ont été tués. Des effets ecclésiastiques ont aussi été profanés.

Le chef de la localité de Kalunguta indique que l’armée s’est lancée à la poursuite de ces assaillants dans le Graben d’où ils étaient venus attaquer la localité.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer