Uncategorized

Kananga : Crogne à l’ECC 56è CAEB, l’évêque Mawawa doute de la légitimité des cadres venus de Kinshasa

La crise s’est installée à petit feu dans la sphère de l’église du Christ au Congo dans la 56ème communauté Afrika Evangeliese Bond-Booke (CAEB) au Kasaï Occidental démembré. La pomme de discorde, ce sont les nouvelles mises en place.

Alors qu’un groupe de trois pasteurs, qui passent pour les cadres de cette église au niveau national, séjourne à Kananga pour sa destitution, le président provincial de la 56eme CAEB, l’Évêque Emmanuel Mawawa, apaise la tension de ses fidèles en niant la qualité des membres qui composent la délégation kinoise.

Se basant sur les Statuts et les autres conventions qui la régissent, Révérend Mawawa fait savoir que, “dès lors que l’organe habileté n’a pas siégé, c’est-à-dire l’assemblée générale n’est pas tenue, aucune décision, d’où qu’elle vienne, ne sera rejetée par les membres sans débat.

“Je suis quatrième représentant, je maîtrise bien les parcours et les circonstances de mes prédécesseurs. Il n’y a jamais eu nominations à ces postes… Ces gens là sont à la recherche de l’argent. Tous nos pasteurs ne se sont pas réunis pour répondre à une décision “, a-t-il fait remarquer.

Toutefois, le représentant légal Emmanuel Mawawa prêche la paix en demandant à la justice de mettre la main sur ces personnes qu’il qualifie d’escrocs.

“Il n’y jamais eu deux 56éme CAEB au Kasaï Central. Les gens ne sont pas reconnus à l’église. Ce sont des parachutistes. Je travaille, tous ces jours, avec mes collaborateurs. Si réellement c’était ma hiérarchie, ils devraient passer au bureau. Malheureusement, j’entends du brouhaha à la radio. Mes croyants doivent se méfier de ces escrocs. Tous les pasteurs de nos paroisses s’inquiètent de cette histoire ! “, avertit-il.

À mi-octobre 2020, une aile de la 56e CAEB, basée à Kamayi, a rendu publique une déclaration relayant les décisions prises par Son Éminence Patriarche Paul Bondo, président communautaire, mandatant l’Évêque Katebe au poste de président provincial de l’ECC/56e CAEB, en remplacement de Mawawa Emmanuel excommunié, suite aux griefs lui reprochés.

Pour mettre fin à cette gué-guerre, le Mawawa Emmanuel a déposé une plainte contre les trois membres venus de Kinshasa, dont un serait aux arrêts il y a une semaine.

Par Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer