Politique

6 ans NOGEC à l’YMCA : pari gagné pour Constant Mutamba!

La Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) a fêté son sixième anniversaires ce samedi 12 septembre 2020 à la place YMCA au quartier Matonge, dans la commune de Kalamu.

Le Président de ce regroupement politique, Me Constant Mutamba Tungunga, a félicité la marée humaine importante venue de différentes bases de toutes les 24 communes de la capitale Congolaise pour rehausser de leur présence au meeting organisé pour l’occasion.

Ce membre du bureau du Front Commun pour le Congo (FCC), a notamment rendu un vibrant hommage à l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila Kabange, pour le soutient et la confiance placés en sa personne. Membre du Conseil des Présidents des Regroupements politiques membres du FCC, Constant Mutamba a fait un constat amer sur le fonctionnement de la coalition FCC-CACH. Sans mâcher les mots, il a dit que l’hypocrisie et la méfiance qui règnent entre les coalisés sont loin de favoriser le bien-être du peuple Congolais. Il est temps qu’il y ait un dialogue très sincère pour sauver le pays qui se meurt et le peuple manque son pain pendant et la souffrance s’empire. « “ Nous sommes fatigués de la dispute du FCC et CACH. Le peuple n’a pas besoin de dispute entre eux. Le peuple veut du changement, de la paix. Les disputes là comme des petits enfants entre le FCC et CACH ne plaît pas au peuple. Le peuple ne leur a pas fait confiance pour venir se chamailler comme de petits enfants. Tout ça fait que le pain, le dollars prennent l’ascenseur”, a déclaré le Roi de l’Y’MCA.

Me Constant Mutamba, a rappelé à ses partisans que la NOGEC est un parti politique des révolutionnaires, pas de révolutionnaires de bandits, par contre des révolutionnaires des idéologies qui peuvent contribuer à l’avancement du pays. Par la même occasion il a demandé aux jeunes qui veulent suivre des formations prochainement au Cuba afin de renforcer leurs capacités sur le plan idéologique mais également constructif.

L’homme le plus ambitieux a rappelé à son champ oratoire ouvert sur les difficultés que traversent son regroupement politique la NOGEC, mais il existe au moins une bonne chose à encourager. Il a déploré certaines situations que le pays traversent sur le plan sécuritaire, le chômage des jeunes, la prise en charge des soins médicaux sur plan social pour ne citer que ceux là.

Rappelons que la célébration de cette journée était prévue pour le 05 septembre. Pour une raison organisationnelle elle avait été renvoyée à ce samedi 12 septembre.

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer